API Google Maps : la gratuité devient limitée

Le par  |  4 commentaire(s)
google_logo_Pro

Des limites existent désormais à la gratuité de l'API de Google Maps.

google_logo_ProCertaines gratuités Google n'auraient-elles qu'un temps ? La firme de Mountain View a introduit une limite d'usage à son API pour son service de cartographie en ligne Google Maps.

Pour un site tiers ou une application, il faudra débourser 4 dollars pour 1 000 chargements supplémentaires à partir du moment où le nombre de chargements par jour via l'API aura dépassé les 25 000.

En fonction des fonctionnalités exploitées de l'API, les limitations et la somme à débourser sont variables ( voir FAQ ). Pour les sites dont le trafic est d'importance, une licence Maps API Premier est proposée, soit de l'ordre de 10 000 dollars par an.

Si les limites fixées par Google ne sont pas dépassées, la gratuité demeure. Pour Google, ce choix est justifié par l'adoption toujours plus importante de l'API, et il s'agit de s'assurer que la " majorité des développeurs " pourront continuer à l'exploiter gratuitement. Pour les sites à haut trafic qui exploitent l'API notamment dans un but lucratif, il faudra par contre passer à la caisse.

Avec la limite à 25 000 cartes par jour, la politique de prix n'est censée concerner que 0,35 % des sites qui ont recours à l'API.

Rappelons également que l'API en relation avec Google Translate - service de traduction de Google - est passée au mode payant. Le 1er décembre prochain, les applications qui exploitent gratuitement l'API dans sa version 2 verront une limite imposée aux nombres de requêtes par jour.

Déjà, des utilisateurs d'extensions Firefox pour la traduction qui tirent parti de Google Translate commencent par exemple à constater qu'au bout de quelques traductions le service proposé n'est plus fonctionnel.

Complément d'information
  • Google Maps : Google tue la version classique
    L'ancienne version de Google Maps sera prochainement complètement abandonnée par Google sans possibilité d'y accéder. Les navigateurs ne pouvant pas prendre en charge le Nouveau Google Maps ne seront pas totalement oubliés.
  • Google Maps : dix ans et des guides locaux
    Google Maps permet à des utilisateurs de devenir des guides locaux. Ils peuvent rédiger des avis sur des commerces avec des avantages à la clé pour les critiques les plus actifs. Le service de cartographie en ligne fête ses dix ans.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #854071
Une bonne nouvelle pour Mappy qui devient moins cher <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />
Le #854091
Voilà, rendre tout gratuit, et une fois captifs, faire payer...

A quand Gmail payant?
Le #854151
@debians
Il existe une version de gmail payante depuis déjà des années, ainsi que google docs et google calendar...

Il s'agit de google apps... Une version pro pour équipes et sociétés...
http://www.google.com/apps/

De plus, 25000 affichages de Maps par jour, il faut déjà un assez bon traffic pour y arriver...
Anonyme
Le #854191
+1 debians: installer son monopole sur du gratuit, continuer un peu le temps de tuer (ou racheter) tous les concurrents, et une fois qu'il ne viendrait même plus à l'idée aux gens de penser à une alternative, sortir la facture...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]