Google étoffe sa galerie Street View

Le par  |  1 commentaire(s)
Google-maps-seaworld

À l'heure du lancement d'une version bêta de Bing Maps en Silverlight, son concurrent Google Maps propose encore plus de clichés Street View. Une meilleure couverture pour la France alors qu'une proposition de loi cible particulièrement Street View.

Google-maps-seaworldAvec la très esthétique version Silverlight de Bing Maps, Microsoft a peut-être comblé ( voire dépassé ? ) son retard sur Google Maps. De la saine concurrence qui poussera Google à ne pas se reposer sur ses lauriers.

Avec sa fonctionnalité Street View dont le pendant est Streetside pour Microsoft, le service de cartographie en ligne de Google conserve toutefois une longueur d'avance via une couverture géographique beaucoup plus étendue. Malgré l'hostilité de certains garants du respect de la vie privée, le compteur Street View continue de tourner pour Google.

Peu probable qu'il s'agisse d'un pur hasard, Google a annoncé mercredi des mises à jour pour Street View, comme pour éviter que Bing Maps ( bêta ) ne focalise trop l'attention. Google a notamment fait le tour de quelques lieux d'attractions pour glaner par exemple des clichés de SeaWorld. Si les dauphins n'auront pas droit au floutage, c'est par contre le cas pour les visages des spectateurs présents, mais avec plus ou moins de réussite ( des plaintes en perspective ? ).

La galerie Street View a également pris de l'ampleur dans plusieurs pays comme le Canada, le Royaume-Uni ou encore la France. C'est pour le moins explicite :

Google-maps-street-view-france

À voir si cette flambée hexagonale apportera de l'eau au moulin d'une proposition de loi déposée fin novembre à l'Assemblé nationale. Malgré le contrôle de la CNIL, Google Street View donne des sueurs froides au député et maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde :

" Si la protection actuellement mise en place du floutage des personnes et des plaques d’immatriculation paraît suffisante pour les lieux publics - même si quelques problèmes techniques subsistent -, il semble que la protection des espaces privés pourrait être mieux assurée par un renversement de la charge de la protection de la vie privée. "

Le député demande qu'un accord préalable des propriétaires soit obtenu pour les prises de vue de lieux privés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #555231
Où comment saboter un outil utile et gratuit avec de faux prétexte de protection de la vie privée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]