Big Bang : Que risquez-vous le 21 avril si votre site n'est pas compatible mobile ?

Le par  |  6 commentaire(s)
Recherche-Google-logo

Une tribune de Jonathan Vidor, fondateur de l'agence e-marketing JVWEB et spécialiste du référencement naturel, qui s'adresse en particulier aux webmasters et portant sur la compatibilité mobile qui deviendra le 21 avril un critère de référencement des sites pour le moteur de recherche Google.

En réalité, le géant américain a déjà amorcé la transition vers le mobile depuis quelques mois. Depuis décembre 2014, nous avons pu voir apparaître la mention « site mobile » ou « mobile friendly » en anglais, devant les résultats des sites optimisés pour le mobile. Alors qu'il y a 2 ans, avoir un site compatible sur mobile était considéré comme optionnel, c'est devenu aujourd'hui un critère indispensable.

Jonathan_VidorEt pour cause, les chiffres sont éloquents : d'après une étude menée par Criteo, le mobile représente désormais près de 34 % des transactions e-commerce au niveau mondial. En Asie, les transactions mobiles devraient même bientôt représenter 50 % de l'e-commerce. Ce secteur a le vent en poupe et la progression du chiffre d'affaires attendue pour cette année se situerait autour de +90 % dans l'hexagone, avec +64 % pour les tablettes et +117 % pour les smartphones. Tout simplement, le smartphone enregistre des résultats plus élevés que les ordinateurs et tablettes dans les trois catégories : search, display et social. C'est particulièrement vrai pour le search, où les taux de clic mobile sont 50 % supérieurs à ceux du Web fixe d'après Marin Software, partenaire de JVWEB.

Dans un monde de plus en plus digitalisé et surtout ultra-concurrentiel, on comprend naturellement pourquoi il devient impératif de concentrer ses efforts sur une expérience mobile optimale pour les utilisateurs. Vous l'avez compris, adapter son site aux mobiles, c'est s'adapter au marché. Avoir un site « responsive » vous permettra de garder les internautes sur votre site mobile. Vous éviterez ainsi une perte de trafic et donc de chiffre d'affaires.

Google a défini 5 critères pour juger de la compatibilité mobile d'un site :

  • La zone d'affichage (ou fenêtre d'affichage) doit impérativement s'ajuster à la taille de l'écran de l'appareil.
  • Le contenu doit quant à lui remplir la fenêtre d'affichage, de sorte que les mobinautes n'aient pas à le faire défiler horizontalement ni à pincer l'écran pour voir la page entière.
  • Les tailles de polices doivent être évolutives pour lire plus facilement sur les petits écrans.
  • Les éléments tactiles devront être facilement accessibles (boutons par exemple) et bien espacés les uns par rapport aux autres.
  • La conception et les mouvements visuels devront provenir d'une technologie adaptée aux mobiles.

Par ces différentes mesures, Google souhaite ainsi apporter un véritable confort de visualisation aux mobinautes et surtout leur délivrer un service optimisé pour éviter de se faire voler la vedette par quelques concurrents à l'affût.

Avec cette mise à jour, le responsive sera dorénavant la norme de tous les sites mobiles. Néanmoins, il faut bien rappeler qu'il n'est pas le seul facteur de référencement : le nom de domaine, les mots-clés, les extensions, les balises, les backlinks, le maillage interne, le contenu, l'indexation… sont autant de facteurs à prendre en compte pour le référencement naturel d'un site dans les moteurs de recherche.

Dans un premier temps pour bien vous préparer à cette mise à jour, nous vous recommandons de faire des recherches relatives à votre site et vos mots-clés sur Google version mobile. Si vos pages affichent la mention " Site Mobile ", votre site sera impacté positivement. Vous pouvez également tester vos pages sur Google Webmaster Tools dans l'outil nommé " Test de compatibilité mobile ".

A compter du 21 avril, nous vous conseillons fortement de bien suivre la visibilité de votre site et de votre trafic SEO sur mobile. Gardez également un œil sur vos groupes de mots. Vous pourrez comparer les évolutions entre mobile et desktop pour mesurer l'impact de la mise à jour Google. Le mieux reste de faire appel à des spécialistes pour un accompagnement sur-mesure avant, pendant et après le 21 avril.

Devez-vous adapter votre site avant le 21 avril 2015 ?

Si plus de 50 % du trafic de votre site provient d'appareils mobiles, il y a urgence. En revanche, s'il s'agit de moins de 5 %, il y a moins d'inquiétude à avoir. Vous pourrez ainsi prendre le temps de migrer votre site vers une version adaptée au mobile.

Néanmoins, méfiez-vous des effets d'annonce de certaines déclarations de Google : nous pensons qu'il faut rester en phase d'observation à partir du 21 Avril pour voir comment se comporte l'algorithme et garder un œil sur l'évolution du trafic via Google Analytics.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1839794
voir son fair use utiliser pour afficher de la pub mais quelle idée ....
Le #1839797
Perso on a un forum ... qui comporte des publicité et qui n'est pas du tout optimisé pour mobile.

Mais on s'en fou, on a un blog (sans pub) ... optimisé pour mobile, et qui renvoie systématiquement sur le forum.

Si notre blog est dans les premiers, ça nous va ....
Le #1839803
FRANCKYIV a écrit :

Perso on a un forum ... qui comporte des publicité et qui n'est pas du tout optimisé pour mobile.

Mais on s'en fou, on a un blog (sans pub) ... optimisé pour mobile, et qui renvoie systématiquement sur le forum.

Si notre blog est dans les premiers, ça nous va ....


Exact ! ne te pose pas de questions "Just do it" (fais le)
Le #1839804
FRANCKYIV a écrit :

Perso on a un forum ... qui comporte des publicité et qui n'est pas du tout optimisé pour mobile.

Mais on s'en fou, on a un blog (sans pub) ... optimisé pour mobile, et qui renvoie systématiquement sur le forum.

Si notre blog est dans les premiers, ça nous va ....


C'est quoi ça ?
Ce doublon, sorti de nulle part
Le #1839817
"Dans un monde de plus en plus digitalisé"

Les tripoteurs arrivent en force ? Je peux comprendre que les hommes politiques utilisent ce terme mais pas ici quand même, le monde a donc de plus en plus de doigts ?

C'est sur que l'augmentation de l'utilisation des mobiles est bien une digitalisation du monde

Pour ceux qui ne comprendrait pas : empreinte digitale ce n'est pas la même chose qu'empreinte numérique, quand on parle français en tout cas ...
Le #1839896
Si j'ai un site, ça ne sera pas pour mettre de la merde dessus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]