Google Music n'est plus en bêta mais reste gratuit

Le par  |  3 commentaire(s)
Google-Music-Beta

Le service Google Music passe le cap de la version bêta. Une disponibilité toujours réservée aux États-Unis avec une intégration Google+ et Android pour la vente de musique.

Google-Music-BetaLa fin de la bêta ne signifie pas la fin de la gratuité pour Google Music. Cette sortie de bêta n'a par contre pas d'effet sur la seule disponibilité pour les États-Unis. Google n'a pour le moment pas évoqué une disponibilité hors des USA.

Google Music permet à un utilisateur de stocker en ligne jusqu'à 20 000 titres de sa bibliothèque musicale personnelle, et de pouvoir y accéder pour une écoute en streaming depuis n'importe quel appareil connecté.

Également disponible aux États-Unis, iTunes Match d'Apple est pour sa part facturé 24,99 dollars par an. Une différence notable est que les titres portés dans l'iCloud sont proposés dans une qualité AAC 256 kbps s'ils sont aussi présents dans l'iTunes Store. Une " conversion " qui n'est pas opérée par Google.


La vente de musique pour Google
Si Apple a son iTunes Store, Google vend aussi désormais de la musique. C'est la grande annonce avec un magasin de musique qui est ajouté à  l'Android Market et entièrement intégré à Google Music. Cela donne néanmoins pour ce dernier une très forte connotation Android qui sera diversement appréciée.

Le catalogue est composé de 13 millions de titres ( 8 millions pour le démarrage du store ). Il est fourni par des labels indépendants ainsi que trois des quatre majors du disque : Universal Music, Sony Music et EMI. Faute d'accord, un handicap de départ est donc que Warner Music manque à l'appel.

Les morceaux sont proposés dans une qualité MP3 320 kbps avec une pré-écoute de 90 secondes avant achat, pour une gamme de prix variant entre 0,69 et 1,29 $ par titre. Des centaines de titres sont gratuits.

Google+ est évidemment de la partie. Un réseau social que Google tente de mettre à toutes les sauces de ses produits. Pour les titres achetés depuis l'Android Market, il est possible de les partager afin d'en proposer une écoute gratuite ( une seule fois ) à ses amis.

Pour les artistes ( notamment non signés ), Google propose par ailleurs Google Music artist hub. Avec un billet d'entrée fixé à 25 dollars ( une seule fois ), ils peuvent créer leurs pages et mettre en ligne la musique qu'ils produisent en fixant le prix d'achat. Ils perçoivent 70 % sur les ventes.

Avec la concurrence d'Apple ou encore Amazon ( qui propose également le stockage en ligne ), sans compter les services comme Spotify, Google Music se lance dans un pari qui n'est pas gagné d'avance. Le succès grandissant d'Android sera peut-être la clé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #860811
"dans une qualité MP3 320 kbps"
=>Google qui se prétend chevalier de l'open source semble oublier que Vorbis existe...
Le #860821
@Céréal Killer
Ils le savent...
Le MP3 a probablement été choisi dans un soucis d'utiliser une technologie accessible à tous.

Ce sont des morceaux qu'ils vendent, ils n'ont pas envie de devoir rembourser parce qu'installer un codec supplémentaire est trop difficile... ;-)
Anonyme
Le #860851
Rien ne les empêcherait de proposer les 2, surtout pour le streaming, avec les navigateurs modernes supportant nativement le Vorbis dans le cadre d'HTML5. Et puis, quitte à proposer du 320 kbps autant aussi passer au FLAC... Les maniaques pour qui 320 kbps est absolument meilleur que 128/160 sont généralement bien fan de lossless.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]