Nexus One : les ayants droits de Philip K. Dick offusqués

Le par  |  5 commentaire(s) Source : New York Times
HTC Passion

Le choix du nom d'un terminal peut participer à son succès et y intégrer une référence à un univers connu est un avantage. Encore faut-il le faire dans les règles de l'art.

HTC PassionLe week-end dernier et le début de la semaine a résonné du tumulte de l'émergence d'un mystérieux smartphone conçu par HTC pour Google et embarquant peut-être un système Android 2.1 pas encore annoncé. Nous n'avons pas été les derniers à l'évoquer ( même plutôt parmi les premiers ), sans parvenir à réellement trancher sur la réalité de ce " GPhone ".

Depuis, des détails se sont accumulés et le terminal en question s'est vu doté d'un nom : Nexus One, dont il sera difficile de ne pas noter la parenté avec les réplicants  Nexus-6 du célèbre film Blade Runner, lui-même inspiré du roman culte " Do Androids Dream of Electric Sheep ? " ( Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? ) de Philip K. Dick.

Cette dénomination est confirmée dans les documents techniques relatifs au terminal et publiés sur le site de la FCC ( Federal Communication Commission ), en charge de la validation technique avant commercialisation des produits électroniques.


Les ayants droits de Philip K. Dick regimbent
Un nom bien choisi reste dans les mémoires et une allusion à un univers de science-fiction peut  être flatteur pour un produit électronique. Motorola ne s'y est pas trompé en choisissant le terme Droid pour son smartphone haut de gamme distribué par l'opérateur Verizon ( Motorola Milestone en Europe ), rappelant l'univers de Star Wars.

Mais là où le fabricant américain a pris une licence auprès de Lucas Arts pour pouvoir utiliser ce nom librement, Google et HTC  n'ont fait aucune démarche envers les ayants droits de Philip K. Dick, et ceux-ci n'apprécient pas vraiment.

Le New York Times rapporte que Isa Dick Hackett, fille du romancier et présidente de Electric Shepherd Productions, société qui gère les droits d'adaptation des oeuvres de son père, rapporte n'avoir à aucun moment été consultée  et n'avoir donné aucune permission à l'emploi de cette dénomination qui, dit-elle, " dans mon esprit, crée un lien direct et franc avec le roman de mon père. "

Outre l'apparition bien réelle dans les documents de la FCC, Google a déposé une requête auprès de l' USPTO ( Office des brevets américain ) pour garantir ses droits sur le terme " Nexus One ". Voilà qui devrait faire l'objet de négociations avec les ayants droits, d'autant plus que Isa Hackett se dit ouverte aux discussions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #563111
Nexus n'est pas un nom propre. Selon Wikipedia, Nexus est entre autres un terme médical désignant une jonction intercellulaire mettant en relation le cytoplasme de deux cellules voisines. Le terme n'a pas été inventé par Dick, comme, par ex, Jar Jar Bin l'a été par Lucas.

Dès lors ce terme n'appartient pas aux héritiers de Dick. En outre, ce n'est pas comme si, dans Blade Runner, Nexus Six avait été un appareil de communication. Le nom peut très bien être employé pour désigner d'autres réalités que des androïdes, et c'est entre autres le cas d'un programme transfrontalier nord-américain.

Quand à One, rien n'interdit à Google, de numéroter les générations de ses produits Nexus One, Nexus Two, etc. D'ailleurs, je crois qu'on ne peut plus déposer des chiffres. La question s'était d'ailleurs posée, si je me souviens bien, pour les Windows 3.0, 95, 98 et certains avait dit que c'est pour ça qu'on avait mis fin aux chiffres chez MS pour passer à des comme dénominations XP ou Vista.
Le #563181
Ah les ayants droits, bientot un (ou plusieurs) pour chaque mot du dictionnaire
Le #563281
Oui, enfin, si ce n'est n'est que leur téléphone, ils ne l'ont pas appelé cytoplasme ou mitochondrie, ils l'ont appelé nexus.
Et même si K dick n'a pas inventé ce mot, c'est lui qui l'a associé à la haute technologie.
Microsoft a bien réussi à interdire à un éditeur linux d'appeler son produit lindows, à cause de la trop grande ressemblance avec windows ! terme banal s'il en est, pas inventé par microsoft !

Le #563971
C'est vaste, la haute technologie. Il y a plus de similitude entre Windows, Linux et Lindows (ce dernier faisant clairement référence aux deux autres, du reste) qu'entre un téléphone et un robot. Les deux ne sont pas concurrents dans un même marché...
Le #574961
@raymundo

Le problème est que windows était un nom déposé par microsoft pour un usage dédié a un OS, un nom s'en rapprochant peut donc être un problème, chez eux (enfin plutot d'après eux).

Ici, le terme Nexus n'a jamais été déposé pour un produit technologique.

Les ayants-droit vont avoir du mal a faire valoir leur droit...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]