Google présente un Chromebook Pixel 2 toujours plus puissant

Le par  |  1 commentaire(s)
Chromebook Pixel 2

Hasard du calendrier ou véritable volonté de concurrencer Apple et la sortie de son nouveau MacBook, Google présente une nouvelle version de son Chromebook Pixel.

Il y a deux ans, Google lançait son Chromebook Pixel, un portable sous Chrome OS orienté vers la puissance et l'ultra haut de gamme doté d'un écran en très haute définition.

Aujourd'hui, la firme présente son Chromebook Pixel 2, un portable dont l'apparence ne change pas véritablement et dont les changements interviennent en interne avec toujours plus de puissance.

Visuellement, on ne notera pas de changement entre les deux versions, si ce n'est que le Chromebook Pixel 2 est un millimètre plus fin et pèse 2 grammes de moins que l'ancienne version. L'écran ne change pas non plus et en reste à la dalle 12,85 pouces d'une définition de 2560 x 1700 pixels pour 239 ppi, le tout proposant des fonctionnalités tactiles multipoints.

C'est en interne qu'il faut chercher pour identifier cette nouvelle version. Le Chromebook PIxel 2 se décline en deux modèles, l'une classique et l'autre LS ( Ludicrous Speed) pour des prix respectifs de 999 et 1299 dollars.

  

La première version opte pour un processeur Intel Core i5 cadencé à 2,2 GHz associé à 8 Go de RAM et 32 Go de stockage en SSD. La version la plus rapide opte de son côté pour un processeur Intel Core i7 cadencé à 2,4 GHz associé à 16 Go de RAM et 64 Go de stockage.

Google évoque des autonomies de 12 heures avec une charge de 15 minutes permettant 2 heures de fonctionnement.

Le Chromebook Pixel 2 se dote également de deux ports USB Type-C réversible, comme le nouveau MacBook, une de ces prises servira au chargement du dispositif.

La question qui se pose est alors la même qui se posait lors de la sortie du premier Chromebook : À quoi bon disposer de tant de puissance sous un OS aussi limité que Chrome OS ? Aucune application proposée sur le Chrome OS Store ne permet véritablement d'exploiter ce type de machine, et dans l'ensemble, l'OS affiche toujours des capacités limitées dans le domaine informatique. Difficile de croire que Google vendra beaucoup de ces machines alors que le gros des ventes de ses Chromebooks se situe sur l'entrée de gamme, mais aussi et surtout au travers des partenariats avec les écoles du monde entier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1835926
C'est vrai que l'on n'utilise plus des applis lourdes façon Windows avec ce genre d'appareil, mais dans un univers de smartphones et de tablettes, il peut trouver sa place. L'histoire ne l’ère post Windows reste à écrire et des choses qui nous paraissent encore farfelues aujourd'hui seront peut être notre quotidien de demain.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]