Google désindexe la presse belge

Le par  |  16 commentaire(s)
Google-Actualités-Belgique

Google fait disparaître la presse belge francophone et germanophone de l'index de son moteur de recherche.

Google-Actualités-BelgiqueDepuis la fin de la semaine dernière, une partie de la presse belge francophone et germanophone n'apparaît plus dans le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Sont visés par ce déréférencement les éditeurs qui adhèrent à Copiepresse.

Dans un communiqué, le géant du Web explique avoir supprimé de son indexation les éditeurs qui font partie de la société de gestion de droits des éditeurs de presse quotidienne francophone et germanophone belge. La mesure de Google ne concerne ainsi pas uniquement son service Google Actualités mais l'ensemble de son moteur de recherche.

Ainsi, il n'est plus possible de trouver via Google des quotidiens comme La Libre Belgique, Le Soir, Sudpresse ou encore l'Avenir. Une décision radicale qui fait suite à un conflit qui s'éternise depuis 2006 avec Copiepresse, et au cœur de ce conflit le service Google Actualités.

La justice belge a condamné Google pour violation des droits d'auteur en diffusant sans accord préalable sur Google Actualités des titres et extraits de contenus d'éditeurs représentés par Copiepresse. Une condamnation confirmée en mai dernier par la cour d'appel de Bruxelles.

Sous la menace d'une astreinte à hauteur de 25 000 euros par jour de retard, Google estime se conformer aujourd'hui à la décision de justice en retirant tous les contenus litigieux. Un retrait qui ne s'est pas cantonné au seul service Google Actualités.

La question est maintenant de savoir si Google n'a pas été plus loin que demandé, en ne limitant pas son action de déréférencement à Google Actualités. Il faut dire que le jugement pouvait a priori laisser un champ d'action assez large, dans la mesure où il est aussi fait mention du contenu en cache dans Google.be et Google.com.

Assurément, le coup porté à la presse belge concernée est rude. Cette presse belge peut-elle se passer d'une exposition Google ? Google dit " regretter " d'avoir pris une telle mesure et se dit " ouvert " pour collaborer à l'avenir avec Copiepresse. Autant dire une petite mise sous pression...

Complément d'information
  • Google ré-indexe la presse belge
    Désindexation puis ré-indexation. Google a finalement décidé de référencer à nouveau les sites des journaux belges affilés à Copiepresse.
  • Google contre la presse belge : c'est reparti pour un tour
    Depuis l'annonce des négociations hors tribunaux, la hache de guerre semblait enterrée pour de bon. Et bien non, les hostilités reprennent de plus belle avec le dépôt d'une nouvelle plainte de la presse belge contre le géant ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #808481
Excellent ou comment moucher l'adverse proprement
Le #808491
très bonne décision !
Le #808501
Vive la censure internet par une boite privée qui nous espionne honteusement.
Ceci dit bravo pour l'aide de Google a la concurrence sur laquelle vont se rabattre les internautes (Bing, Yahoo, Amazon, eBay France, Wikipedia, etc.).

En plus cela ne sert qu'à écorner l'image de Google en Belgique, et ailleurs, sans pour autant faire changer d'avis la presse Belge souveraine.

Personnellement je n'utilise rien de Google, ça pue.
Le #808531
@phebus le rouge:

commentaire nul ! comme tu le soulignes tu as le choix et c'est le business de google. tu n'es pas obligé d'accepter ce modèle, point barre.

comme copiepresse a voulu jouer au con en mettant la justice belge dans la boucle. je compare ca aux majors francaises, qui bricolent pour récupérer du gros pognon de partout. Ils ont joués, Google aussi.


Le #808541
phebus >ils demendent à être retirés de google, google le fait (un peu beaucoup...). J'y vois rien "d'anormal".

Le principe d'un moteur de recherche est expressement d'indexer tout ce qui est public, pour tout le reste il y a robot.txt
Le #808561
On leur demande de se couper les ongles. Ils s'arrachent le bras. Ils ont profité de l'occasion pour censurer. Je savais que google sortirait les armes un jour ou l'autre. Je ne savais pas que ça arriverait aussi vite.

Profitez des derniers instants de libertés sur le net, on a déja la quenelle au bord du trou et il la repousse de jours en jours.
Le #808591
Google est une boîte privée et décide donc de ce qu'elle propose comme produit et comme contenu.
Son indexation n'est pas un service public de droit légal.

Je crois que les journaux belges ont oublié cette notion : ils attaquent une société et cette société se défend. La décision est donc 100 % normale.

PS : pour prendre une analogie foireuse, quand une personne attaque un journal en diffamation, le journal décide parfois de boycotter la couverture des activités de ces personnes. Et eux ils trouvent ça normal.
Le #808651
Ptit gou>tu oublies toi aussi une notion "position dominante" Google n'est pas une "simple boite privée".
Le #808671
Sheep : personne n'est obligé d'utiliser google. C'est pas comme windows installé quasi systématiquement sur les ordi neufs.
Google est en position dominante car le plus utilisé.
Et comme dit ptit gourou c'est une boite privée. Elle peux mettre ce qu'elle veut en ligne, que ca nous plaise ou pas.
Je ne défends pas google car son but est l'argent comme toute entreprise et le "don't be evil", y'a longtemps qu'il est oublié. Quand on voit qu'il est forcé de filtrer les liens megaupload ou autre, alors pkoi pas les journeaux belges.
Pour moi un moteur de recherche devrait TOUT indexer et être un service public universel(sauf ce qui serait rendu privé par des trucs genre robot.txt) , le bon comme le mauvais, le légal comme l'illégal, et ensuite ca serait à l'utilisateur d'activer des filtres.
Mais pour en arriver la il faudrait (utopie) un sponsoring de tous les états sans ingérence de ceux ci dans les résultats de recherche.
Le #808781
voilà, je suis d'accord avec tiseult, je partage exactement son avis.

je n'ai aucune illusion envers Google, mais ils n'ont jamais proposé un service 'garanti'. Et leur crédibilité c'est quand même d'indexer un maximum (donc un socle pour leur business..).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]