Google menace de déréférencer la presse française

Le par  |  21 commentaire(s)
Google-nouveau-logo

Google met la grosse pression sur la presse française - et le gouvernement - en brandissant la menace d'un déréférencement en représailles à une possible taxe.

C'est un véritable bras de fer qui vient de s'engager. En France, l'idée de faire payer les moteurs de recherche et en particulier Google pour l'indexation des contenus de presse fait son chemin.

Soutenue par les éditeurs de presse, l'Association de la presse d'information politique et générale ( IPG ) a ainsi adressé au gouvernement une proposition de loi en ce sens. La ministre de la Culture et de la Communication a déclaré que l'idée lui semblait " extrêmement pertinente ".

Google avait déjà dénoncé un proposition de loi " néfaste pour Internet, les internautes et les éditeurs de presse ", en insistant sur le fait que ces éditeurs bénéficient d'un trafic substantiel envoyé par Google Actualités et le moteur de recherche.

Désormais, Google passe à la menace. Dans une lettre adressée à plusieurs cabinets ministériels et rapportée par l'AFP, Google menace de ne plus référencer les sites français de presse si la taxe voit le jour.

Le conflit n'est en fait pas nouveau. Les éditeurs de presse considèrent que Google a besoin de référencer leurs contenus afin d'attirer des internautes, mais qu'il le fait sans contrepartie tout en ponctionnant le marché publicitaire français.

De son côté, Google rappelle rediriger quatre milliards de clics par mois vers les pages des éditeurs français. Difficile d'imaginer qu'ils puissent se passer du référencement de Google.

Google-nouveau-logo 

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1052252
Google a bien raison.
En France on veut gagner du fric sans rien faire ou pomper celui de ceux qui bossent!!
Le #1052292
heuu c'est le monde à l'envers là
La presse devrait être contente d?être référencer et que google attire des gens sur leurs sites
Le #1052302
On à l'air fin à vouloir taxer Google...
Le #1052322
Paff dans les dents! Si la presse française n'était pas référencée dans google, elle n'existerait pas. Google ne devrait pas être taxé alors qu'il leur facilite déjà la vie.

Si les éditeurs de France et d'ailleurs ne sont pas d'accord avec ça, qu'ils fassent sans le référencement de Google... On verra comment il feront pour "exister" sans mister G...

C'est vraiment des ingrats. Je pense que le dicton "prendre le beurre et l'argent du beurre" tient son exemple ultime...

Ps: J'espère que GNT n'en fait pas partie
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1052332
Eh les génies, ça marche aussi dans l'autre sens: si la presse et les webmasters en général ne fournissaient pas de contenu, Google n'aurait rien à indexer... Sur son index vide, difficile de vendre autant de pubs, pubs échappant +/- à toute taxation depuis leur petit paradis fiscal. C'est pas parce que la presse est un peu trop gourmande qu'il faut oublier qui est le fraudeur dans l'histoire...
Le #1052362
oui et c'est toi le génie dans l'histoire alors?
tu arrives comme un cheveu dans la soupe avec ton argumentaire en t'en prenant légèrement aux membres avec qui tu n'es pas d'accord et tu penses détenir le raisonnement ultime.... Bof, désolé mais BOF!
moi tout ce que je dirais c'est qu'une fois de + dans ce pays on cherche à taxer car c'est tout ce qu'ils savent faire la haut.
PS: je ne me considères pas comme un génie hein....
Le #1052382
Ce serait marrant que Google déréférence la presse française quelques temps, histoire qu'ils se rendent compte de l'importance de Google pour eux...
Le #1052422
Ce n'est pas en taxant à tout va que la société se portera mieux, il ne faut pas oublier qu'il n'y a que le privé qui rapporte à l’État.
Le #1052442
ça réduirait significativement la désinfo, ce serait pas un mal
Le #1052502
iMandarinGriot
Mon pays dès qu'il s'agit d'Internet n'en manque pas une . J'ai rigolé en voyant que mes dirigeants ignoraient que l'on pouvait créer une socièté et le revendre avec un certain bénéfice . Ils ont trouvé cela immoral et ont taxé ,lourdement . Les Pigeons les ont fait reculé . La presse française ,elle , devrait méditer cette nouvelle : le 31 Décembre 2012 ,Newsweek cesse avec le papier et passe sur le Web car ses dirigeants ,eux ,qui vivent avec leur époque ont tiré la seule conclusion qui s'imposent . Leurs collègues en France veulent une taxe ! Pincez-moi je dois rêver !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]