Google : la publicité ciblée par centres d'intérêt

Le par  |  1 commentaire(s)
Google AdSense logo

Google gravit un échelon supplémentaire dans le domaine de la publicité comportementale avec le ciblage en fonction des centres d'intérêt de l'internaute lui-même. Un cookie de navigation se charge d'espionner les goûts de l'utilisateur mais ce dernier garde la main et peut opposer son veto.

Google AdSense logoDans le domaine de la publicité en ligne, Google propose désormais une nouvelle technologie liée à son programme Google AdSense de diffusion d'annonces sur des sites, et parle de ciblage par centres d'intérêt. De l'affichage publicitaire en fonction des goûts supposés de l'utilisateur lui-même et non plus uniquement en relation avec le domaine traité par un site partenaire.

Dans la pratique, c'est un cookie stocké par le navigateur de l'utilisateur qui est chargé de jouer les " espions ". Ce cookie a pour mission de prendre en considération les sites consultés et d'en déduire les centres d'intérêt de l'utilisateur. Ces sites ont bien sûr recours à AdSense et lors de la future consultation d'un site également partenaire Google AdSense, l'utilisateur pourra voir s'afficher des publicités ciblant dès lors un centre d'intérêt particulier qui aura été dégagé de ses habitudes de navigation. Ce système de ciblage prend également en compte les vidéos regardées sur la propriété de Google, YouTube.


Quelques garde-fous
Comme ce ciblage est apporté par un cookie, il est évidemment tributaire d'une navigation opérée sur une même machine (et avec un même navigateur). Par ailleurs, les navigateurs offrent la possibilité d'effacer les traces de navigation, y compris les cookies. C'est déjà une certaine forme de garantie de protection de la vie privée mais sachant le sujet très polémique, Google précise qu'aucune information personnelle n'est divulguée, alors que les centres d'intérêt dégagés ne touchent pas à certains aspects considérés comme " sensibles " à l'instar de " l'appartenance ethnique, la religion, l'orientation sexuelle, la santé ou toute donnée sensible d'ordre financier ".

L'utilisateur a également le pouvoir d'exercer un pouvoir de contrôle et depuis une interface Web dédiée, il peut visualiser les centres d'intérêt qui lui ont été attribués et le cas échéant en ajouter. Via cette interface, l'utilisateur peut aussi décider de désactiver le cookie et ainsi mettre un terme au ciblage par centres d'intérêt. Le tout étant de la savoir puisque par défaut l'avis de l'utilisateur n'est pas demandé.

Selon l'AFP, les premières publicités ciblées par centres d'intérêt sont attendues pour le deuxième trimestre 2009.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #425231
Petite question technique:
comment google peut-il enrichir de données un cookie concernant des informations dont le domaine ne leur appartient pas? En effet, il me semblait qu'un site pouvait manipuler un cookie seulement lorsque le surfer se trouve sur leur propre site seulement.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]