Atteinte à la vie privée : Google vire un ingénieur espion

Le par  |  2 commentaire(s)
google_logo_Pro

Google licencie un ingénieur pour violation de la politique du groupe sur le respect de la vie privée. David Barksdale aurait accédé à des comptes utilisateurs de quatre mineurs.

google_logo_ProIl ne s'agit pas de l'affaire des véhicules Street View et de la collecte insidieuse de données Wi-Fi sur des réseaux non sécurisés imputée selon Google à l'insertion d'un code sur l'initiative personnelle d'un ingénieur. L'affaire est tout autre mais fait peut-être encore plus froid dans le dos.

Google vient de confirmer le licenciement en juillet 2010 de l'un de ses ingénieurs au motif qu'il a enfreint la " politique interne stricte en matière de respect de la vie privée ". Les lignes qui vont suivre risquent de faire couler quelques gouttes de sueur froide car si Google a communiqué sur cette affaire sans toutefois la dévoiler complètement, c'est en réponse à un article de Gawker.

Selon Gawker, cet ancien Googler du nom de David Barksdale a usé de sa fonction en tant qu'ingénieur en fiabilité des sites ( Site Reliability Engineer ) lui conférant un libre accès aux comptes utilisateurs pour les services Google qu'il supervisait. A priori sans intention d'abus sexuel sous-jacente, mais plus pour démontrer en quelque sorte sa toute puissance de Googler, l'homme de 27 ans a espionné sans leur consentement quatre mineurs via leurs comptes Gmail, Gtalk et les historiques de Google Voice, le service de téléphonie de Google.

Gawker indique par exemple que David Barksdale a fouillé dans les logs de Google Voice pour découvrir le nom et le numéro de téléphone de la petite-amie d'un adolescent de 15 ans avec lequel il avait sympathisé. L'adolescent avait refusé de lui dévoiler l'identité de sa nouvelle petite-amie et David Barksdale a menacé d'appeler cette dernière.

Afin de rassurer les utilisateurs, Google assure " contrôler avec beaucoup de soin le nombre d'employés qui ont accès à ses systèmes " et " mettre régulièrement à niveau ses contrôles de sécurité " :

" Cela dit, un nombre limité de personnes auront toujours accès à nos systèmes afin qu'ils fonctionnent correctement. C'est pourquoi nous prenons très au sérieux tout manquement "

, a indiqué Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #688551
A part la conduite du gars ce n'est pas choquant... Il faut bien que quelqu'un ait est accès "administrateur" pour vérifier que tout fonctionne...
Où je bossais avant je pouvais me connecter sur les ordinateurs du personnel via un login admin AD, après c'est la responsabilité de l'admin et non de la société...

Bref...
Le #688631
C'est la responsabilité de la société de choisir les bonnes personnes, de restreindre au maximum l'accès aux infos des clients, d'effectuer un contrôle a posteriori de tous les accès aux bdd etc.

Donc sans être la grande surprise du siècle, ça reste choquant du fait de la nature du service. Tout le monde ne va pas utiliser PGP pour s'envoyer des mails entre amoureux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]