Gossip : l'application de rumeurs critiquée pour sa tendance au harcèlement

Le par  |  2 commentaire(s)
Gossip application

C'est une application mobile qui suscite aujourd'hui la polémique : Gossip est désormais dans le collimateur de plusieurs syndicats lycéens qui souhaitent la faire interdire.

Depuis son lancement il y a deux semaines, l'application mobile Gossip (potin en anglais) fait beaucoup parler d'elle. Son principe est simple et propose à chacun d'accéder à une liste de "potins" publiés par sa liste de contacts. On peut également lancer des recherches par noms et contacts pour trouver chaque ragot associé à la personne de son choix.

Gossip L'utilisateur est ainsi capable de lancer une rumeur en quelques minutes et de la diffuser largement sur le réseau. Il est possible d'appuyer la rumeur par une photo ou une vidéo. Pour éviter toute stigmatisation, le temps d'affichage de ces contenus est limité à 10 secondes.

Reste que pour la Fédération indépendante et démocratique lycéenne ( Fidl) : " l'objectif de cette plateforme n'est pas de jouer, mais bien de nuire aux autres. Nous condamnons cette application, qui doit être interdite" rapporte Eliott Nouaille.

"Il existait les pages 'spotted' sur Facebook, consacrées à des déclarations anonymes - parfois des déclarations d'amour, mais aussi des paroles grossières - de lycéens d'un même établissement, mais avec Gossip, c'est nettement plus violent."

En résulte des formes de harcèlements qui se déroulent à la fois sur la plateforme, mais qui se transposent également dans les établissements scolaires, chacun s'accusant d'avoir lancé des rumeurs sur Gossip. Du harcèlement qui peut se transformer en actes violents, et avoir un impact psychologique grave sur les victimes allant de la dépression jusqu'aux tentatives de suicide.

L'application a visiblement entendu les remarques provenant d'un peu partout et n'est plus disponible pour l'instant : " Suite aux nombreuses réactions suscitées par Gossip, nous avons pris la décision de mettre l'application hors service quelques jours, le temps de mettre en place un système de modération plus élaboré."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1844067
Il fallait bien s'en douter : Quand on laisse entre les mains de jeunes ado de tels outils on ne peut qu'obtenir ces résultats. Il me semble que même la ministre est montée au créneau pour avertir du danger.
Le #1844549
Dans GoSsIp cette semaine, "Candy Lover" a perdu sa culotte et la cherche toujours dans le bureau de Francky...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]