Canons à eau, laser, brouilleurs... Les pistes du gouvernement contre les survols de drone

Le par  |  15 commentaire(s)
drone Cupid

En réponse aux nouveaux survols de la ville de Paris par des drones civils, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a annoncé des sanctions contre les auteurs de ces actes, et plus encore.

Les survols de sites sensibles dans la ville de Paris, mais aussi un peu partout en France ces derniers mois amènent le gouvernement à prendre un peu plus au sérieux cette nouvelle tendance.

AR Drone 2 Ce mercredi, Stéphane Le Foll a promis des sanctions contres les auteurs des récents survols au-dessus de Paris. Depuis le 5 octobre dernier, ce sont 60 survols de drones qui ont été constatés sur des sites dits sensibles, indiquait ce mardi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Face à l'absence actuelle de moyen de riposte face à ces drones, le SGDSN devrait prochainement tester l'efficacité de certains radars pour mieux repérer ces objets de petite taille dans des hauteurs situées entre 50 et 100 m d'altitude.

Le gouvernement évoque également quelques pistes permettant de mieux répondre à ces menaces, notamment grâce à la mise en place de systèmes de brouillages sophistiqués, l'intégration forcée d'une puce de localisation et d'un transpondeur dans chaque drone civil permettant de suivre sa trajectoire et de remonter jusqu'à son propriétaire.

Sont également évoqués des canons à eau, ou plutôt des "jets de matière" par l'Agence nationale de la recherche, qui a lancé un appel d'offres à la mi-décembre pour trouver des idées innovantes permettant de désactiver ces drones à distance.

Enfin, les sanctions encourues pourraient être alourdies afin de dissuader les propriétaires de tenter de braver les interdits et de mettre en danger la population. Reste à savoir quelle sera la réponse des fabricants, qui profitent aujourd'hui d'une croissance fulgurante, qui pourrait toutefois être stoppée net à force de mesures trop restrictives.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1834849
Donc en gros, pour combattre le danger potentiel d'une chute de drone sur la tronche, on fait en sorte que le proprio perde le contrôle de l'engin ?

''jets de matières '' heureusement qu'on est pas vendredi
Le #1834856
"Canon à eau" Pourquoi à eau ? canon tout court !!!
Le #1834859
Fusil à pompe ? ... Non ?
Le #1834862
Donc en gros ils ne savent absolument pas quoi faire. Pas étonnant. En même temps ce n'est pas leur faute. Leur faute serait plutôt de ne pas avoir tiré la sonnette d'alarme avant.
Le #1834876
A l'Élysée : "Allez les enfants ! Sortez avec vos pistolets à eau, on va faire la chasse aux drones !"
Les parisiens ils vont s'en prendre dans la gueule les pauvres. Tous les objets qu'ils balanceront sur les drones, l'eau qu'ils tireront dessus, et même les drones eux-mêmes, ils vont tout se prendre dans la gueule en bas ?
Le #1834878
Ulysse2K a écrit :

Fusil à pompe ? ... Non ?


Ben le souci c'est que c'est trop risqué au milieu de Paris par exemple, ça peut finir dans une fenêtre. Mais sur le principe, oui...
Le #1834879
ahtur a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Fusil à pompe ? ... Non ?


Ben le souci c'est que c'est trop risqué au milieu de Paris par exemple, ça peut finir dans une fenêtre. Mais sur le principe, oui...


T'es d'accord pour le fusil à pompe ? .... Mais t'es un grand malade toi ! Pourquoi pas un missile Stinger tant qu'on y est
Le #1834881
le probleme est que les fréquences utilisé pour les drones sont les mêmes que pour aéromodélisme donc s'ils bouillent ces fréquences plus aucun club ne pourra faire voler un avions.
Anonyme
Le #1834885
micropastis a écrit :

le probleme est que les fréquences utilisé pour les drones sont les mêmes que pour aéromodélisme donc s'ils bouillent ces fréquences plus aucun club ne pourra faire voler un avions.


Certes, mais je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de club d'aéromodélisme dans la cour de l'Elysée.

Les brouilleurs, je pense que ça serait uniquement aux alentours des sites sensibles.
Le #1834887
Ulysse2K a écrit :

ahtur a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Fusil à pompe ? ... Non ?


Ben le souci c'est que c'est trop risqué au milieu de Paris par exemple, ça peut finir dans une fenêtre. Mais sur le principe, oui...


T'es d'accord pour le fusil à pompe ? .... Mais t'es un grand malade toi ! Pourquoi pas un missile Stinger tant qu'on y est


Ben ils veulent abattre les drones ! Si l'eau suffit tant mieux mais tout le monde a l'air de penser que non.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]