GPS : SiRF Technology en difficultés financières

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Forbes
sirf-logo.png

SiRF Technology, la société qui détenait 70% du marché mondial des puces GPS en 2007, doit faire face à une grave crise liée à une concurrence féroce et un changement de modèle économique.

sirf logo.pngLe marché du GPS, en se structurant, est devenu très concurrentiel avec l'arrivée de poids lourds rachetant certains acteurs pour acquérir rapidement une expérience dans le domaine. Les pionniers d'hier se voient malmenés, comme la société SiRF Technology qui vient d'abaisser ses objectifs financiers et prévoit de se séparer de 7% de son personnel.

SiRF Technology a su occuper très tôt le marché du GPS grand public et s'est attiré les faveurs des principaux fabricants de systèmes GPS grâce à son récepteur SiRF Star III, au point d'occuper très largement ce marché.

Mais les géants endormis se sont réveillés et on a assisté en 2006 et 2007 à une véritable consolidation du marché par des rapprochements et des acquisitions préparant le marché du GPS dans les téléphones et des PND de plus en plus communicants, grâce à des puces "tout-en-un" combinant fonctions GPS et connectivités sans fil Bluetooth, WiFi ou radio FM.


Vers un changement de modèle économique
Rien ne va plus pour SiRF Technology, dont le cours en bourse s'est effondré de 80% et qui prévoit désormais des ventes trimestrielles de 60 à 62 millions de dollars au lieu des 71 à 77 millions de dollars attendus.

Et ces déconvenues semblent aussi se reporter sur les fabricants de PND, puisque Garmin et TomTom ont également vu leur cours en bourse suivre une pente descendante ( autour de 40% ) alors même qu'ils n'en ont jamais vendus autant ( 12 millions pour Garmin, presque 10 millions pour TomTom ).

Une des explications pourrait provenir du fait que la crise économique mondiale incite moins les utilisateurs à l'achat de gadgets. Une autre viendrait d'un phénomène de saturation précoce du marché des PND. En effet, la fonctionnalité GPS va devenir commune dans une multitude de produits et ne sera plus l'apanage de cette catégorie. Certains analystes anticipent déjà un ralentissement des ventes à partir de l'année prochaine, quand les téléphones portables avec GPS seront largement disponibles.

Et sur ce terrain, ce sont des sociétés comme Qualcomm, Broadcom ou NXP qui sont les mieux placées pour fournir des solutions adaptées à des appareils mobiles. Elles ont un positionnement et des relations privilégiés avec les fabricants de mobiles et sauront pousser leurs chipsets dans ce sens.

L'acquisition du cartographe Navteq par Nokia annonce une sévère concurrence dans ce domaine et  les perspectives proposées par les leaders actuels des ventes de PND ne permettent pas d'avoir une vision claire de leur stratégie face au raz-de-marée annoncé du GPS dans les mobiles.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]