Grève de l'impôt : la nouvelle arme des oubliés du déploiement ADSL

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Le Parisien
fibre-optique

Alors que le déploiement du très haut débit semble s'accélérer, la fracture numérique se creuse, et les oubliés du haut débit frappent désormais du poing sur la table avec un argument de choc : la grève de l’impôt.

Le déploiement du très haut débit Internet, qu'il s'agisse de la fibre optique, du VDSL2 ou même de la 4G en France s'accélère depuis quelques mois, mais pour autant ce sont systématiquement les zones les plus peuplées qui profitent de ces améliorations au détriment de la couverture du territoire.

optical_fibres_1Une orientation vers les très hauts débits qui peut laisser penser que rien ne sera fait pour apporter le haut débit toujours inaccessible dans de nombreuses zones de France, ce que dénoncent les habitants de la commune de Sainte-Anne-Saint-Priest dans la haute Vienne.

Dance ce hameau situé à 50 km de Limoges, pas question de parler de très haut débit, ni même de haut débit à moins de rencontrer les quelques habitants contraints d'avoir recours à une solution basée sur les communications satellites. À vrai dire, la moitié des foyers n'ont même pas de lignes téléphoniques, quand le reste n'est tout simplement pas éligible à l'ADSL.

Pas question donc de profiter des offres quadruple-play, mais pas question non plus de renoncer à l'accès au haut débit. Puisque de nombreuses pétitions et courriers adressés aux élus sont restés sans réponse, les habitants ont opté pour une solution radicale : la grève de l’impôt.

" Nous sommes des citoyens de seconde zone, oubliés de tous. En revanche quand il s'agit de nous réclamer des impôts, on ne nous oublie pas" déclare un représentant du collectif d'habitants qui ont unanimement décidé de ne plus payer aucun impôt depuis décembre 2013.

Le syndicat mixte chargé du déploiement des lignes haut débit dans les zones blanches aurait indiqué par le passé que dans ce cas, les opérateurs étaient stoppés par des "limites techniques et financières."

Une situation qui concernerait 2% des lignes téléphoniques en France, mais qui exclut également une partie du territoire qui n'est pas encore couvert par le téléphone. La situation de la haute Vienne pourrait donner des idées à d'autres collectifs d'habitants dans une situation identique, reste à savoir quelle sera la réponse de l'état à cette prise de position.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1626612
Localisé à une trentaine de kilomètres de Marseille (2ème ville de France), le débit descendant effectif maximal des lignes de mon quartier est de 137 kilo octets / s.
Nous sommes raccordés à un central téléphonique (CAD13) situé à 4500 mètres de nous alors que le central le plus proche (GREA13) ne se trouve qu'à 2000 mètres.

Diminuer la fracture numérique pourrait simplement consister à réduire les erreurs d'ingénieurs télécoms et autres querelles de clochers.
Le #1626652
Quand je pense à l'Alberta au Canada 5 fois plus grand que la France avec 3,5 millions d'habitants, tout le monde a le téléphone portable, l'internet et l'électricité.
Le #1626662
Je crains pour ces habitants que l'Etat ne leur fasse qu'une bonne facture salée pour le non paiement... il faut bien renflouer les caisses
Le #1626672
jeanlucesi a écrit :

Quand je pense à l'Alberta au Canada 5 fois plus grand que la France avec 3,5 millions d'habitants, tout le monde a le téléphone portable, l'internet et l'électricité.


A quel prix ??? (je ne connais pas la réponse, c'est vraiment une question, pas une réflexion )
Le #1628142
Matrimoni a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Quand je pense à l'Alberta au Canada 5 fois plus grand que la France avec 3,5 millions d'habitants, tout le monde a le téléphone portable, l'internet et l'électricité.


A quel prix ??? (je ne connais pas la réponse, c'est vraiment une question, pas une réflexion )


Regarde sur internet en tapant forfait mobile Canada Alberta.
Le #1628212
jeanlucesi a écrit :

Matrimoni a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Quand je pense à l'Alberta au Canada 5 fois plus grand que la France avec 3,5 millions d'habitants, tout le monde a le téléphone portable, l'internet et l'électricité.


A quel prix ??? (je ne connais pas la réponse, c'est vraiment une question, pas une réflexion )


Regarde sur internet en tapant forfait mobile Canada Alberta.


Donc, sur Virgin mobile Canada, l'équivalent tu "tout illimité" comme en France est proposé à 105$ canadien.. soit environs 70€ (y'a une offre limitée à 43€ d'ailleurs).

Grosso modo, ce sont les tarifs que l'on avait avant Free Mobile, donc autant dire qu'on se foutait royalement de notre gueule car à tarif égale, service moins bon
Le #1628332
Soutien total de..la « bête » ! http://websdugevaudan.wordpress.com/

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]