Bourse : Groupon au plus bas à cause d'inquiétudes sur l'Europe

Le par  |  2 commentaire(s)
Groupon logo pro

Le site des bonnes affaires voit son cours chuter à son plus bas niveau après les prévisions revues à la baisse de ses résultats financiers par les analystes, liées aux difficultés économiques européennes.

Depuis son introduction en bourse, le site des bonnes affaires Groupon n'a pas eu beaucoup le temps de souffler. Son cours est rapidement descendu sous sa valeur d'introduction tandis que les difficultés économiques mondiales pèsent sur ses perspectives.

La mauvaise nouvelle de corrections comptables qui ont conduit à revoir à la baisse ses résultats financiers a accentué le risque de voir le cours atteindre son plus bas historique. C'est chose faite avec une nouvelle baisse de plus de 5%, à 7,72 dollars ( loin des 20 dollars de l'IPO ).

Ce nouveau tassement est déclenché par des rapports d'analystes réduisant sévèrement les prévisions d'EBITDA ( bénéfice avant imposition et amortissement ) à 718 millions de dollars en 2013, contre 930 millions de dollars précédemment.


Inquiétude par rapport à l'Europe
Groupon logo pro La réduction de la prévision est associée aux incertitudes économiques du marché européen, constituant autant d'opportunités qui risquent de s'envoler et aux rééquilibrages de l'euro face au dollar. En réalité, ces perspectives sont tout aussi gênantes pour les résultats des autres grands groupes américains, Amazon, eBay ou même Google.

Mais pour ceux qui n'étaient déjà pas au mieux de leur forme, les conséquences sont plus sévères et pourraient conduire à des réactions en vue de réduire l'impact de l'activité en Europe. Groupon doit aussi faire face à un recul du nombre de visiteurs au mois de juin, passé de 14,5 millions à la même période l'an dernier,  à 12,2 millions. Les résultats financiers du deuxième trimestre 2012 risquent bien de se retrouver en-dessous des attentes des analystes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #987551
Le chiffre de visiteurs que vous citez est au USA.

C'est la révision du CA en Europe qui a déçus les actionnaires, laquelle ne signifie en rien que c'est la faute de l'Europe, prenons le cas de l'Allemagne, on ne vas pas dire que c'est a cause de leur économie qui est en bonne santé quand même

Pour la France, même avec les patates que nous avons au pouvoir la chute de Groupon date de bien plus longtemps ... En fait Groupon a gelé près de 80% de ses publicités pour présenter des bénéfice aux actionnaires, et comme de très nombreux clients sont déçus des offres qui s'avèrent souvent être des arnaques (ou le resto a augmenté ses prix avant réduction, pour parler de la plus courante) il est normal que les visiteurs du site soient en baisse !

En fait si on regarde le classement Alexa, Groupon est passé du 6ème site Français au ... 112ème !! Et ce en quelques mois !

Je pense que les actionnaires commence a croire en effet ce qui disent (et ils on raison) que Groupon n'a pas un modèle économique viable

En France Letrader, Dealgroop, everybodeal, et bien d'autres ont fermer ; tous pour la même raison : les frais pour mettre et négocier les deals sont trop élever par rapport au bénéfices des ventes, et en plus les clients qu'ils ont acquis avec la pub ne dépense pas beaucoup, sans parler du fait que les clients ne vont pas au resto tous les jours, et donc qu'ils ne sont pas des "gros consommateurs"

On peut le tourner dans tous les sens ; le "DailyDeals" est mort-né ...


Le #987581
Et oui la crise est passée par la. Il fallait attendre le moment propice pour entre en bourse et pas le faire pendant la crise.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]