Hacké dans la minute à Sotchi : le reportage de NBC est-il bidonné ?

Le par  |  3 commentaire(s)
Microsoft-Cybercrime-Center-CyberThreatMap

Un expert en sécurité informatique conteste un reportage de NBC voulant que les appareils connectés des visiteurs des Jeux Olympiques de Sotchi sont susceptibles d'être hackés en quelques minutes.

La chaîne américaine NBC a diffusé un reportage très alarmiste du journaliste Richard Engel. Il laisse entendre que les appareils connectés que les visiteurs amènent avec eux pour assister aux Jeux Olympiques de Sotchi peuvent être hackés en quelques minutes.

terre-donnees-numeriquesRobert Graham de Errata Security est extrêmement critique à l'égard de la démonstration faite par le journaliste. Il est vrai qu'elle manque de détails et passe rapidement sur certains aspects. Malgré cela, on peut comprendre que l'attaque est plus une affaire de comportement à risque de l'utilisateur.

La démonstration a eu lieu à Moscou et non pas Sotchi. Cela n'est en fait pas caché et il s'agit plus d'un angle pour présenter le reportage. Sauf que pour Robert Graham, cela participe à la fabrication d'une histoire totalement fausse.

Le réel souci est qu'il s'attendait compte tenu de la présentation faite par Richard Engel à des attaques de type man-in-the-middle lors d'une connexion au réseau Wi-Fi de Sotchi. Mais rien de tout cela.

Pour Robert Graham, le piratage est seulement le résultat de la consultation de sites malveillants ayant pour thème les Jeux Olympiques. Ce résultat aurait alors été le même pour une consultation depuis les USA ou ailleurs.

Robert Graham ajoute également que le smartphone dans le reportage n'a pas été hacké. C'est Richard Engel qui a d'abord téléchargé une application Android malveillante. Du reportage, il retient donc comme enseignement valable... ne pas prêter son smartphone à Richard Engel.

  

Complément d'information
  • Hack the Pentagon fait des petits
    Le département de la Défense des États-Unis (DoD) a décidé de lancer des défis similaires au programme pilote Hack the Pentagon qui a eu lieu au printemps dernier.
  • Hack the Pentagon a fait recette
    Lancé par le département de la Défense des États-Unis, le programme Hack the Pentagon a permis de débusquer une centaine de vulnérabilités de sécurité.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1650502
Il y a quantité d'infos malveillantes sur Sotchi qui tournent en boucle depuis quelques temps.
Le #1650692
Ouep, c'est plein de russophobe !
Le #1654012
Lol un hacker sous Ubuntu Et une grosse (anti-)pub pour le MacBook Air d'Apple au passage...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]