Hadopi : l'UFC demande des expertises indépendantes

Le par  |  10 commentaire(s)
Assemblee_nationale

L'UFC-Que Choisir ne relâche pas la pression et souhaite des études indépendantes pour appuyer les futurs débats parlementaires au sujet du projet de loi Création et Internet.

Assemblee_nationaleRetoqué par le Parlement suite au vote de l'Assemblée nationale portant sur la version de compromis établie par la Commission Mixte Paritaire, le projet de loi Création et Internet est promis à un retour rapide sur les bancs de l'Hémicycle pour une nouvelle lecture.

C'est pour le moment la " trêve de Pâques " et l'association UFC-Que Choisir qui a toujours fait part de son hostilité vis-à-vis de la riposte graduée telle que prônée par le gouvernement, émet le souhait relativement pieux que ce temps soit mis à profit pour la conduite d'études indépendantes.

Dans un communiqué publié ce jour, l'association de consommateurs se montre en effet pour le moins exaspérée par les déclarations qui sont venues étayer le texte, et craint qu'il en soit de même au cours des " nouveaux " débats :

" La répétition à l'identique de l'examen du texte reproduira une discussion complètement déconnectée des réalités du monde numérique. En effet, depuis sa genèse, le projet de loi repose sur des déclarations, souvent péremptoires, qui n'ont jamais été vérifiées. "

L'UFC-Que Choisir fait ainsi allusion aux chiffres mis en avant par le ministère de la Culture et dénonçant des " centaines de millions d'échanges quotidiens " de fichiers illicites. Des chiffres fournis par le le Syndicat National de l'Edition Phonographique (SNEP) et l'Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle (ALPA), dont " personne ne connaît ni les sources ni la méthodologie ", souligne l'association.

Pour le prochain round, l'UFC-Que Choisir demande ainsi : " des études d'impact sérieuses afin que les débats prennent enfin en compte les enjeux et les contraintes techniques ou économiques de cette réforme ". De quoi faire la lumière sur la " faisabilité et les coûts de l'application de la riposte graduée ", et d'autres questions d'importance portant sur la " validité de l'adresse IP comme preuve " de téléchargement illégal, la " nature et l'interopérabilité des logiciels de sécurisation ".

Il paraît évident que pour l'association, ces questions n'ont pas obtenu de réponse satisfaisante. Peu probable toutefois que le gouvernement soit sensible à cette requête qui remettrait en cause le travail effectué lors de la commission Olivennes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #443751
l'UFc que choisir est une association trop respectueuse et trop sérieuse. Pour faire entendre sa voix, il faut passer ne serait-ce que 2 minutes sur tf1 ou france 2 et participer à des débats en ligne, télévisuels.
cette pratique de commanditer des audits, pour que les députés s'en servent ne sert pas, malheureusement. on sait bien que ce gouvernement est autiste. pensez bien, 3 millions de gens lors de la dernière gréve, cela a changé quoi ?
il faut employer les mêmes moyens que l'adversaire ( car s'en est un) , c'est a dire la propagande.
ufc que choisir n'utilise pas des moyens lobbyiste, hélas c'est ce qui marche le mieux.
ufc que choisir n'a pas encore faire sa révolution internet . ufc que choisir n'a pas un réseau sur dailymotion, ni youtub, hélas, c'est ce qui marche aujourd'hui.
Si ufc que choisir peut saisir les tribunaux contre des entreprises, il n'en est pas de même avec le gouvernement.
Quand on voit que mme Nathalie Kosciusko-Morizet se voit déjà dans l'après hadopi, ça veut dire ce que ça veut dire, que le projet sera entériné !

c'est comme les pétitions, ça ne marche quand on va voir son maire avant les élections.

Perso, je comprends toujours pas pourquoi quand le gouvernement a des difficultés, le lendemain, on voit partout, même sur les chaines tnt , et a péages les lieutnants du président et jamais les opposants.
je sais pas, moi passer expliquer cette loi sur le vrai journal de c+, C dans l'air, le journal de JJ morin, direct8.
Si les chaines hertziennes se permettent de montrer les minimes d'un employé en train de télécharger sur emule, vous n'avez qu'a appliquer les mêmes principes.
une enquête aussi sur les lobbies, ce serait bien. Qui tire les ficelles.
le gouvernement marche comme un soldat,même s'il y a des couacs, les opposants, eux, marchent en ordre dispersés, proçèdent de façon archaique.
Chaque semaine on voit des groupes ou un député profiter du train en marche.certains, on ne les voit que pendant les élections, d'autres veulent se servir d'un effet d'aubaine. bref, faire le ménage et avancer, car ce n'est pas les arguments techniques et poussés de certains internautes qui manquent....


Le #443761
@DMZ : tout à fait vrai.
Auquel il faut ajouter l'effet bonimenteur qu'il faut combattre.
A titre d'exemple : si le Sarkosident déclarait demain : "en fait je m'appelle De Gaulle", plus de 50% des français interrogés déclareraient y croire !

db
Le #443771
De toute manière le gouvernement doit savoir que si cette loi passe en l'état, il est vrai que la majorité des internautes sera pénalisé, mais une autre moitié sera méfiante et cela pourrait entrainer des dérives et là le gouvernement sera pris a son propre piège.

De tout temps, les hackers ont eu une longueur d'avance.ce qu'il faut c'est permettre à l'internaute de se dire :

"je n'ai plus besoin de télécharger, j'ai accès à la "culture " pour une somme modique".

je pense que la meilleure solution serait de payer un forfait ou payer selon ce qu'on télécharge, une licence globale à options : On ne paie que ce que l'on télécharge et ce serait aux fai de mettre sur pied ce projet, moins difficile que filtrer.La protection dvd a été cassé il y a des lustres.Aucune protection n'a vu le jour de manière fiable ensuite.

Mais payer pour mettre un filtre, pour se sentir épier.Payer des taxes sur la copie privée pour en fait n'avoir droit de ne rien copier. Payer une redevance télé alors que de + en plus de monde se tourne vers la tnt et sur les infos sur le web.
Vendre des moyens pour lire de l'illégal( graveur-dvd, lecteur divx, mp3, enregistreur HD, carte satellite, ect) pour ensuite dire qu'on n'a pas le droit sur les fichiers à visualiser, c'est se foutre de la tete des internautes (je suis poli ! ).
il ne faut pas demander aux citoyens de payer les méfaits des capitalistes, des banques, du choix économiques des majors pour ensuite leur demander de payer la facture !
le P2P est un moyen de diffusion, aux intéréssés d'en trier profit.
demander aux fai d'etre les complices des majors, ça va pousser a terme d'avoir des fimrwares hackés, et aux gens de se trouver vers des systemes d'exploitations sans DRM, des disques cryptés, des fichiers chiffrés, bref d efaire des internautes des hackers novies, mais des hackers. Alors si le gouvernement veut qu'en chaque internaute sommeille un hacker chinois, qu'il continue sur sa lançée.
Si google joue le jeu, il y a d'autres moteurs. Si microsoft intéges des backdoors, il y a d'autres systemes d'exploitations.personne ne pleurera si M6replay (c'est un exemple, pas essayé) ne fonctionne pas sur linux .
de plus il pousse des startups, petites boites comme des champignons qui vont permettre de télécharger pour une somme modique ( Eux utilisent la licence globale a leur sauce). Et eux ne seront pas inquiètés.
Eh oui c'est plus facile de faire chier le petit beemotion, ou la société Free sur les newsgroups (lui faire miroiter la 4G), ou des sites qui vendent des dvd sans payer la taxe que des boites qui n'ont pas peur des proçés.

Dailleurs un de fermé, 10 d'ouverts ! il y a trop d'argent a gagner et il existe des paradis fiscaux du WEB !
enfin bon il ne faut pas croire que les internautes vont donner le baton pour se faire battre.
Bruxelles attend, jugera, et rira.

Gaffe au retour du Boomrang
Le #443841
ils sont gentils à que choisir mais c'est avant qu' il fallait la faire cette étude.

mais bon, mieux vaut tard que jamais.
Anonyme
Le #443861

L'état compte faire comment pour ceux qui téléchargent depuis leur lieu de travail ?

Comment vont bien pouvoir faire les petits fournisseurs d'accès (il y en a de nombreux) pour le filtrage ?


Le #443901
Mais qu'est-ce que croit l'ufc. Même si les arguments sont prouvés et avérés. Ils s'en foutent. Le projet va étre revoté, c'est à dire si ca passe pas, ca passera quand même. qu'ils ne perdent pas son temps.Ce sont des nazis déguisés en ronald mac donalds qui nous gouvernent.
Le #443921
petitlutinmalin :
pas la peine de créer des packs entreprise, une charte, un avenant au contrat, des admins en binome (l'un surveille l'autre, flicage me revoilà, un DSI qui fera plus attention et voilà. Le gars qui se fait choper sera viré.
Idem pour les universités, quoiqu'eux utilisent le logiciel libre, les unix, donc le spyware étatique >/ null
Anonyme
Le #443941

DMZ
Toutes les entreprises n'ont pas un service informatique.

Le #443971
Je me demande quelles seront les techniques de détection des téléchargement. "repérage des traces de logiciels P2P" -->comment savoir que le contenu est illégal. "espionnage sur les réseaux P2P avec relevé d'adresse IP" -->comment couvrir toutes les oeuvres piratés. "surveillance des quantités de donnée téléchargée chaque mois" -->comment savoir si ces données sont frauduleuses. etc...

Ce qui me navre encore plus, c'est comment peut-on contesté la décision de coupure si de toute bonne foi on a jamais téléchargé de contenu illégal.

Pour exemple j'ai un PC qui stock et diffuse en bittorrent plusieurs distributions linux et freebsd via les tracker officiel.

Comment je pourrai justifier que mon activité internet importante de P2P est tout à fait légal?

Quel recourt pourrai-je avoir s'il y a une erreur de jugement d'Hadopi?

Pourrai-je toujours utiliser internet avec des OS libre? (sans rootkit)

Je ne possède pas de Box mais un modem ADSL et un routeur perso.

Pourrai-je encore accéder à internet avec mon matériel? (filtrage eventuel dans les box)

Pourrai-je encore utiliser des proxy lorsque je surf sur des sites sensibles, sans que je ne sois suspecté de téléchargement illégal?

Et des questions comme ça j'en ai plein d'autre au sujet d'Hadopi.
Le #444011
.../validité de l'adresse IP comme preuve/......
Fumisterie...
l'autre jour en etant sous reseau tor,jai voulu charger un fichier sur RS
et bien RS m'as mis une ptite windows comme quoi je pouvais pas telecharger vu que mon ip étais deja recensée comme étant en donwload chez eux.
vas expliquer ca a nabotleon et alp@snet.... nègre et consort...

ca vas donner un beau merdier.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]