Hadopi.fr menacé d'une attaque DDoS

Le par  |  10 commentaire(s)
Hadopi-DDoS

Très prochainement en ligne, le site Hadopi.fr est déjà sous le coup d'une menace DDoS.

Hadopi-DDoSDans les prochaines heures ou jours, la vitrine Web de la loi Hadopi va être mise en ligne. Le site aura la tâche complexe de synthétiser l'information autour de cette loi voulue pour lutter contre le téléchargement illégal. Sous un jour pédagogique souvent mis en avant, il devra expliquer à l'internaute ce qui va se passer, notamment s'il a reçu un avertissement par e-mail dont les premiers spécimens sont promis à être envoyés sous peu.

Le week-end dernier, les sites de la MPAA et de la RIAA ont été confrontés à des attaques par déni de service distribué qui ont abouti à leur indisponibilité pendant plusieurs heures. Cette opération organisée via le système de bulletin board 4Chan est susceptible de toucher également le site Hadopi.fr.

ReadWriteWeb France ( capture ci-dessus ) rapporte qu'une telle opération est programmée pour le 5 novembre 2010 à 15h par une communauté française qui se fait appeler les Anonymous. La question fait toutefois débat, et c'est finalement assez logique car le politique favorable à Hadopi pourrait par exemple rebondir sur une telle attaque et s'en servir pour critiquer une nouvelle fois Internet.

Le Parti pirate français se montre par ailleurs hostile à une telle opération qui viserait également les serveurs de TMG, la société nantaise engagée par les ayants droit pour repérer les téléchargements illicites sur les réseaux P2P : " Nous ne cautionnons pas ces attaques  vaines et contre-productives, qui amènent de l'eau au moulin de nos adversaires, qui stigmatisent déjà les internautes et les criminalisent ".

Feu le site Jaimelesartistes.fr voulu par la rue de Valois pour sensibiliser les internautes au problème du téléchargement illégal, avait connu en son temps des attaques informatiques ayant conduit à son indisponibilité. La député UMP Muriel Marland-Militello avait alors déclaré que les " terroristes de l'Internet ne gagneront pas ".

" Si nous comprenons et partageons la colère et l'indignation des internautes, et plus largement, des femmes et des hommes qui voient leurs libertés et leurs droits sacrifiés au nom du copyright/droit d'auteur, nous savons aussi que seule une vigilance citoyenne et un engagement politique sans faille viendront à bout des politiques répressives menées contre nos libertés "

, écrit le Parti pirate français.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #692041
Salut,

Le meilleur moyen de contourner légalement Hadopi est d'utiliser un VPN. Un VPN vous rend totalement anonyme sur Net.
Vous trouverez une liste de tout les fournisseurs VPN sur
http://www.start-vpn.com/

Le #692061
Un VPN ne protège rien, tu peux tracer quelqu'un à travers un VPN...
Les FAI peuvent fournir les IP des internautes, pourquoi pas le serveur VPN sur lequel tu te connectes (connexion = traçage) ???

Il suffit que le fournisseur du VPN soit poursuivi en justice pour "aide au téléchargement illégale"... Et là tu l'auras dans l'os...
Ou tout bonnement forcer les FAI à interdire les accès VPN publiques...
Le #692101
Certains VPN privés offrent un service de chiffrement ainsi qu'une politique "aucun log".

Je doute qu'il soit possible a ce moment là, de prouver qu'un téléchargement a bel et bien eu lieu.
Le #692111
Okay donc c'est 4chan qui s'occupe du DDoS.
RIP Hadopi.fr, tu n'as aucune chance de survie.
Le #692121
Hadopi.fr can triforce to protect himself !

▲ ▲

fail....
Le #692131
@aavan
Mais il devient payant presque à coup sûr...
Ep payer pour être dans l'illégalité... o_O

Et puis ça ne change rien au fait que le serveur de la société qui propose le VPN se connecte sur des sites "illégaux". Donc la société sera toujours la cible si l'internaute ne l'est pas.
Le #692261
CodeKiller
"Ep payer pour être dans l'illégalité... o_O"

Tous les abonnements à Rapidshare & co, tu crois que c'est pour quoi ?
Le #692281
en même temps, faire tomber le site ne fera pas tomber la loi.
Le #692421
Faire tomber le site hadopi.fr pendant 3 minutes avec un ddos, y en a qui on vraiment rien à foutre...
Le #692651
Pas très malin comme opération, ça va créditer la loi aux yeux du grand public qui ne comprend pas grand chose à l'ère Internet dans laquelle elle vit. A moins que ce ne soit une manip', mais ne tombons pas dans la parano, notre gvt le fait déjà très bien.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]