Hadopi : Free dit respecter la loi et n'envoie pas d'e-mails

Le par  |  6 commentaire(s)
Hadopi-logo

Alors que les FAI ont envoyé les premiers e-mails d'avertissement aux abonnés Internet repérés pour du téléchargement illégal, Free a refusé de faire comme ses camarades.

Hadopi-logoCertains abonnés Internet vont désormais devoir surveiller leur boîte aux lettres électronique. La distribution d'e-mails sous l'ère Hadopi a en effet débuté avec les premières missives d'avertissement adressées via la plupart des FAI.

Même pour les abonnés dont l'accès à Internet aura été pris en flagrant délit de téléchargement illégal par la société TMG, les e-mails qui auront reçu l'aval de la Haute Autorité pourront néanmoins passer inaperçus. C'est en effet ce que l'on peut penser dans la mesure où ils seront transmis à l'adresse e-mail que l'abonné a obtenu lors de la signature de son contrat avec son FAI. Des adresses dont l'existence a parfois été totalement oubliée. Accompagné d'une lettre recommandée, le deuxième avertissement ( dans les 6 mois pour récidive ) sera par contre plus visible.

Les abonnés vont désormais également devoir apprendre à " discerner le bon grain de l'ivraie ". Nul doute en effet que les premières tentatives de phishing Hadopi sont imminentes. Pour éviter de se faire piéger, la Hadopi a diffusé un modèle type de sa lettre de recommandation, précisant au passage qu'il ne faut jamais y répondre directement. L'e-mail ne contient aucun lien cliquable, ne demande pas d'argent ou encore contient les coordonnées précises de l'abonné.


Les autres " collaborent ", Free résiste
Pour le moment, les abonnés Free seront en tout à même de faire facilement le distinguo entre le faux et le vrai. Fidèle à son rôle de trublion, Free a décidé d'opposer une forme de résistance à la Hadopi et n'a pas fait comme la plupart de ses petits camarades. Une opposition de façade le temps de séduire quelques abonnés ?

L'opposition de Free à la loi dite Hadopi n'est pas nouvelle, et le FAI exploite toutes les failles qu'il découvre dans cette mécanique pour retarder l'échéance, tout en restant dans la légalité selon son point de vue. Rappelons que si un FAI n'obtempère pas avec Hadopi, il s'expose à une amende.

Free a bien procédé à l'identification d'abonnés comme demandé par la Hadopi suite à des saisines des représentants des ayants droit ( domaine de la musique et des films pour l'heure ). Mais le retour s'est fait sous une forme papier de nature à compliquer la tâche de la Hadopi. Une première petite fronde suivie d'une deuxième avec le refus de relayer les e-mails d'avertissement.

Dans un communiqué, Iliad ( Free - Alice ) explique avoir tenté de trouver, sans succès, un accord pour " encadrer les échanges portant sur des données personnelles au sujet desquelles la CNIL porte une attention toute particulière ". Le groupe parle du " principe d'un conventionnement " qui a été proposé au ministère de la Culture et à la Hadopi.

À défaut de réponse sur ce point, Iliad a décidé de ne pas " collaborer ", tout en estimant " respecter la loi ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #695931
Mouais ...
Sur fond de négo quant à la neutralité du Net et de pêche au client tout cela n'augure rien de bon ...
db
Le #695961
Ce qui va arriver, c'est que le réseau va être crypté de partout, ce qui ne va pas faciliter la tâche de nos enquêteurs. Bravo Hadopi, en luttant contre le téléchargement chez les français moyens, vous êtes en train de développer la sécurisation réseau des vrais criminels.
Le #695971
@Vestal
Les résaux des vrais criminels ne rapportent pas d'argent... Les internautes si...

CQFD

---

Sinon, utiliser "collaborent" est légèrement tandancieux je trouve... On n'est pas en guerre à ce que je sache...
Le #695981
[quote]On n'est pas en guerre à ce que je sache...[/quote]
On utilise pas de hache ni de canon mais on est loin des bisounours...
Le #696191
copie/colle ça mérite rien de +

RIDICULE et DANGEREUX !!!
Vous pensez que free est le chevalier blanc, l'ami des internautes, le zorro du web, vous avez tort !

Avec les premiers mails envoyés, les internautes vont restreindre leurs téléchargements, diminuer leur consommation et faire attention. Avec cette attitude de mr niel, une attitude non responsable, immature et surtout issue des plus bêtes ecoles de marketings en la jouant différent, les internautes vont se croire à l'abri , ne vont pas s'éduquer et surtout se croire hors-la-loi mais protéger par un milliardaire dénué de scrupules , de morale (?)
Ne pas oublier les condamnation de mr niel, le premier proçés d'un FAI contre un internaute, c'est niel (free).

Cette attitude , c'est juste un pic contre sarkozy qui l'avait traité de "l'homme des peepshow", et aussi pour engranger un peu d'internautes et se batir une réputation galvaudée de zorro, homme de gauche contre le pouvoir en place, contre les lobbies des gros majors ( FT, vivendi, bouyggues) etc
Le #696201
On parie que dans 1 ou 2 ans, bruxelles trouvera la loi hadopi contre les "principes" des libertés de l'anonymat bla bla..et demandera son retrait.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]