Hadopi : des ayants droit font pression sur le PS

Le par  |  16 commentaire(s)
Martine_Aubry

Dans une lettre ouverte, la première secrétaire du Parti socialiste est prise en grippe par des ayants droit du domaine de la musique et du cinéma, déçus de l'attitude des députés de l'opposition ayant abouti au rejet du projet de loi Création et Internet le 9 avril dernier.

Martine_AubryÀ l'approche du retour du projet de loi Création et Internet à l'Assemblée nationale, les pressions commencent à se faire fortes et les partisans du texte parmi les ayants droit critiquent vertement  l'attitude du parti socialiste. Le rejet du texte début avril a visiblement été mal digéré.

" Le coup de théâtre du 9 avril, qui pourrait engendrer de graves conséquences dans les relations entre le monde de la Culture et le Parti Socialiste, est très regrettable car cet acte a été accompli au mépris de la défense de la création, des droits d'auteur, de notre diversité culturelle ", peut-on lire dans une lettre ouverte adressée à Martine Aubry et à l'initiative de l'Association des Producteurs de Cinéma et de l'Union des Producteurs Phonographiques Français Indépendants.  Notre confrère Numerama l'a publie dans son intégralité.

Cette missive signée par un panel d'artistes et de producteurs parmi lesquels Guy Bedos, Gérard Jugnot, Jean-Paul Rappeneau ou encore Jean Rochefort pour les noms les plus connus du grand public mais aussi des associations comme le Syndicat National de l'Édition Phonographique, la Société Civile des Producteurs Phonographiques, le Syndicat de l'Édition Vidéo Numérique... se veut l'expression de leur " colère " vis-à-vis des positions défendues par le Parti socialiste.

La licence globale que le PS a tenté de réintroduire sous l'appellation contribution collective est notamment fustigée :

" La licence globale ou contribution créative consiste à instituer un forfait obligatoire, qui devrait être versé par tous les abonnés à l'Internet, contre un droit d’utilisation sans limites et sans cadre de toutes les œuvres cinématographiques, musicales et bien d'autres encore. Une telle mesure irait à l'encontre de toute régulation de nos secteurs culturels, en particulier celui du cinéma, qui figurent parmi les plus dynamiques au monde mais sont également fragiles. "

Selon les signataires de la lettre :

" Nous avons le sentiment que le Parti socialiste, celui-là même qui était porteur de la loi Lang du 3 juillet 1985 sur les droits d'auteur et les droits voisins, a décidé de tourner le dos au monde de la création et des industries culturelles. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #449891
"cet acte a été accompli au mépris de la défense de la création"
------

Et Hadopi a été imposé au mépris du droit de la défense et d'un procès juste et juridiquement sans reproche

De plus la contribution créative ne concernerait qu'internet ! Absolument pas le droit d'aller piquer un DVD à la Fnac ! Est-ce que la redevance TV permettant le visionnage et l'enregistrement d'un film passant sur France 2 donne le droit de le faire ?

Et avec des sommes comme 5€ par foyer abonné, ça fait un paquet d'argent pour financer la création, non ?

Sauf qu'effectivement ceux qui contrôlent le système y feront plus la pluie et le beau temps pour décider de la répartition.

Les producteurs ne veulent tout simplement pas accepter qu'Internet échappe à leur contrôle, comme le CD / DVD l'ont été. Voilà la vérité. Sauf qu'internet ce n'est pas ça. Sans une part de liberté, internet, bouillon permanent d'innovation et d'échange, n'aurait jamais émergé, et avec lui tous les bénéfices économiques et culturels qu'il a entraîné.

Quand est-ce qu'ils se rendront compte qu'on ne peut pas comparer internet à un supermarché, et qu'il n'est absolument pas un média au sens traditionnel !
Le #449921
Après cette gigantesque connerie, voilà qu'ils passent aux menaces chez les potes à Atchoum !

Guy bedos, fervant partisan mdr ! Il sait ce que c'est qu'Internet papy ! qu'il ne s'inquiète pas, on risque pas de le pirater lui ! mdr !
Le #449931
On s'en tape maintenant de cette loi. On n'achète plus un seul CD (films ou musiques), on télécharge comme des porcs sur des réseaux privés ou cryptés et ils pourront mettre la clef sous la porte une bonne fois pour toutes, et on aura enfin la paix.

Fallait pas nous prendre pour des cons hein...
Le #449941
les artistes, les producteurs français se donnent trop d'importance : Qui télécharge leur production daubesque ???
C'est à mourir de rire.... les seuls qui devraient se plaindre serait les distributeurs de blockbusteurs US et encore.
Gérard jugnot, il a fait quoi, il a produit quoi ?
Mais bon quand on voit que "welcome chez les ch'tis" est le film qui est le recordman des entrées en france au cinéma, certains se permettent de rever.

PS: ça me fait penser à johnny qui si l'impot sur l'isf était pas passé @ 50 %, allait émigrer en suisse, demander la nationalité belge . ben cassez-vous et emportez vos m*rdes avec vous, laissez les internautes garder un espace de liberté, nos oreilles et nos yeux, notre temps de cerveau disponible vous remercient.
Le #449971
Je suis peiné pour Guy Bedos ... je ne comprend pas sa présence, peut-être de la solidarité corporatiste ?

J'ai une image de lui d'un auteur engagé très à cheval sur les libertés individuelles et méfiant vis-à-vis des lois répressives. Comment peut-il cautionner l'absence de juge et la double peine ?

Peut-être que je me suis trompé, il ne jouait qu'un rôle ... auquel cas comme Jean Yanne son cœur voterait a gauche mais son portefeuille le fait voter à droite
Le #449981
@Kertiam :
Le retournage de veste est un sport tres repandu chez les artistes hein
Et oui, c'est navrannt de la part d'un Bedos, je suis bien déçu aussi .
Par contre, si ils pouvaient arreter de raconter des conneries ( droit d’utilisation sans limites et sans cadre ) ils passeraient pour un peu moins stupides...
Le #449991
/..." La licence globale ou contribution créative consiste à instituer un forfait obligatoire, qui devrait être versé par tous les abonnés à l'Internet, contre un droit d’utilisation sans limites et sans cadre de toutes les œuvres cinématographiques, musicales et bien d'autres encore. Une telle mesure irait à l'encontre de toute régulation de nos secteurs culturels, en particulier celui du cinéma, qui figurent parmi les plus dynamiques au monde mais sont également fragiles.".../

c'est oublier que l'on est taxé pour les cd dd ect..la c'est marrant ca les choquent pas.

quand au coup de theatre du 9 avril.....je vois pas ou il y a coup de theatre,juste des gens ont fait leur boulot et d'autres pas,pourtant ils sont payés.
et puis les "artistes" les rois de je me barre si je paye des impôts(pas tous je vous l'accorde) revenez sur terre,mettez des compresses froides sur la tete,vous ne pouvez plus vivre a cause du pire ratage,celui des bouses que vous produisez.

Le #450001
pour la liste des signataires :
http://www.numerama.com/media/Signataires-MartineAubry.pdf

faudrait également etre sur que les noms des artistes sont bien utilisés avec leur accord et en etant certains qu'ils sachent exactement ce qu'ils soutiennent (ou qu'on leur fait soutenir le cas echeant)
ca m'étonne aussi pas mal pour bedos..
on remarque aussi que dans leur liste de "plus d'une centaine d'artistes et organisation", y'a quand meme une bonne majorité.. de producteurs (donc dont le seul but est de financer et se faire de l'argent sur les ventes)
Le #450011
@KerTiaM
"Comment peut-il cautionner l'absence de juge et la double peine ?"

La loi va être revotée comme elle avait été votée avant la commission Parlement/Sénat, c'est à dire avec la déduction de la part internet dans l'abonnement en cas de coupure
La commission avait annulée la déduction
Il n'y a pas double peine et les FAI vont être un peu gênés de sortir la part internet d'un bi ou triple play
Les lois DADVSI ou celle sur la contrefaçon peuvent être appliquée "en plus de l'Hadopi" sur poursuites judiciaires des majors, c'est là qu'il peut y avoir double peine car les sanctions sont cumulables
La loi comportera aussi le sur-référencement sur les moteurs de recherche qui avait été voté et supprimé par la commission et là c'est Google et consort qui vont être contents

Reste à savoir qui va payer les 70 Milllions d'€ d'investissements nécessaires pour pouvoir couper l'internet sans couper le téléphone et la TV
Sans compter qu'une loi impose de verser aux FAI un dédommagement de près de 9€ par coupure pour compenser les frais de personnel
On estime à au moins 32 Millions d'€ le coût de l'Hadopi pour le contribuable, en période de crise c'est pas mal surtout avec des caisses vides, pas vides, puis re vides, pas de nouveau pas vides, suivant si c'est pour des riches ou pas

Au fait le collectif des producteurs et artistes anti Hadopi c'est bizarre comme les politiques de droite et les grands médias ont l'air de ne pas le connaitre, mensonge par omission

N'oublions pas le logiciel payant qui devrait permettre de prouver sa bonne foi
Il n'existe pas, ne sera pas forcément portable donc merci pour les OS libres

En fait il faudra au moins un an (certains disent même plutôt 2 ans) pour pouvoir essayer d'appliquer cette loi
Cela nous amène à 1 an des Présidentielles, vous voyez ce que je veut dire...

P.S. : Quand à faire peur au Députés PS qui comptent (entre autre) sur leurs actions contre l'Hadopi pour gagner les élection Européennes, c'est peine perdue pour les artistes
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]