Haïti : toujours des anarques aux dons

Le par  |  0 commentaire(s)
Phishing

La catastrophe survenue en Haïti continue d'inspirer les cybercriminels dans leurs tentatives d'arnaques.

PhishingC'était bien évidemment à redouter et même avant que la menace ne devienne réellement palpable, le FBI avait émis une alerte à la fraude. Le 12 janvier dernier, Haïti a été frappé par un terrible tremblement de terre, dès le lendemain, la célèbre police fédérale américaine dont l'une des attributions est de lutter contre le cybercrime, mettait en garde les internautes en leur demandant de se montrer vigilants s'ils venaient par exemple à être sollicités par e-mail pour des soi-disant dons.

Un cas typique de scam effectivement repéré par F-Secure, où des cybercriminels tentent de se faire passer pour des associations qui veulent recueillir des dons pour les victimes. Un e-mail accompagné d'un formulaire a pour objectif de récupérer les données personnelles et bancaires de l'utilisateur pris pour cible.

McAfee a également constaté ce sinistre manège, alors que WebSense a observé des résultats frauduleux affichés via Google ( requête en relation avec Haïti et le séisme ) et pointant vers des sites piégés. On ne parle plus forcément de faux appel aux dons avec des sites qui installent un logiciel malveillant.

Les exemples sont multiples, d'autant que pour F-Secure, " les cybercriminels s'en donnent à cœur joie ". On notera que les tentatives d'arnaques rédigées en français, même bancal, semblent assez rares.

L'éditeur édicte quelques règles d'or :

  • Ne jamais répondre en direct aux sollicitations reçues par e-mails et surtout ne pas cliquer sur les liens contenus dans ces messages ou contacter les numéros de téléphones indiqués.
  • Toujours procéder à une vérification de l'existence réelle des associations et organisations humanitaires dont on aurait entendu parler et auxquelles on souhaite faire un don. Privilégier les organismes reconnus et éviter les intermédiaires.
  • Ne jamais transmettre ses coordonnées bancaires par e-mail ou par téléphone à une personne vous ayant contacté spontanément.

Plusieurs sites, services et portails Web se sont ralliés à la cause Haïti pour sensibiliser les internautes aux dons. Compte tenu du fait qu'il s'agit du moteur le plus utilisé dans le monde et en France, la " campagne " de Google est probablement la plus visible sur la Toile ( lien en page d'accueil du moteur ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]