Haut débit mobile sur ordinateurs, un marché inexploité

Le par  |  2 commentaire(s)
GSMA logo

Quand on parle mobilité, on pense aux smartphones et autres appareils mobiles connectés. Mais il existe également une forte demande pour des ordinateurs portables intégrant la possibilité de se connecter aux réseaux mobiles à haut débit.

Gsma logoLa GSMA, association regroupant les principaux opérateurs mobiles mondiaux, et Microsoft se sont associés pour étudier les opportunités relatives au haut débit mobile accessible depuis des ordinateurs portables.

Selon une enquête réalisée par Pyramid Research, le marché des ordinateurs portables de masse ( entre 500 et 1000 dollars ) représenterait une opportunité de 70 millions d'unités, soit 50 milliards de dollars, en 2008. Or, les fabricants ne produiront que 33 millions d'ordinateurs de cette catégorie en 2008.

Ce qui signifie que les fabricants d'ordinateurs ont une sérieuse carte à jouer en intégrant des modules de connectivité haut débit mobile dans leurs matériels car la demande est significative. Sur les 12.000 personnes interrogées dans 13 pays, 88% se déclarent prêtes à adopter ce type de produit, pour une utilisation chez soi mais également à l'extérieur : 78% peuvent citer au moins deux autres lieux justifiant l'utilisation d'un ordinateur connecté aux réseaux mobiles.


L'Asie aux avant-postes des usages mobiles
Et pour répondre aux exigences de simplicité, les personnes interrogées préféreraient que le module soit intégré à l'ordinateur plutôt que de devoir manipuler du matériel supplémentaire comme une PC Card, un modem USB, etc.

" Avec le bon design, le prix adéquat et une connectivté mobile immédiate, cette étude révèle une demande pour des ordinateurs portables connectés qui n'est pas encore disponible ", indique Rob Conway, CEO de la GSMA. " Maintenant que nous disposons de données sur l'évolution du marché et les besoins des utilisateurs, nous allons en faire part à l'écosystème industriel. "

Et les principaux fabricants de PC, comme Asus, Dell, Fujitsu Siemens ou Lenovo, se penchent activement sur ces informations. Un concours de design est même lancé auprès des fabricants OEM pour imaginer le modèle répondant le mieux à ce marché inexploité et qui pourra servir de modèle pour répondre à la demande.

Pour les opérateurs mobiles, ce sera l'occasion de toucher un nouveau public. D'ailleurs, celui-ci est demandeur puisque 60% des personnes interrogées souhaitent disposer d'une offre voix et données adaptée à cet usage.

Il faut toutefois noter que la demande pour des ordinateurs connectés est très variable selon les zones géographiques. Si elle est représentée à près de 60% par la zone asiatique, la proportion tombe à 15% pour l'Amérique du Nord et 11% pour l'Europe de l'Ouest.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #190634
Voilà, et avec ça , si vous me mettez un abo 3G+ à 30 €/mois.....je prends de suite!!!!
Le #190644
Les tarifs dans ce domaine sont tellement prohibitifs que presque seuls les grands patrons peuvent se permettre de se balader avec ce genre de gadget.

De plus, il ne faut pas se faire d'illusions. Ce type de connexion n'a vraiment rien à voir avec une connexion ADSL...

J'a travaillé avec ça (carte PCMCIA Business Everywhere) cet été.
C'est incomparablement lent et instable (déconnexions intempestives, comme le wifi première génération).

L'usage n'est absolument pas le même que celui de l'internaute particulier moyen (MSN / Youtube / WoW / Emule).

Avec ce type de solution, on se contente de synchroniser son client de messagerie, éventuellement consulter quelques sites, mais c'est tout.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]