Amen casse les prix de l'hébergement virtuel

Le par  |  4 commentaire(s)
Logo_amen

L'hébergeur Amen met à jour ses offres de serveurs privés virtuels Linux. Si la technique est déjà utilisée depuis plusieurs années, la nouveauté vient de la politique tarifaire agressive menée par la société. Moyennant un engagement d'un an, il est en effet possible de profiter de la première offre pour 5 € HT par mois.

Logo_amenL'hébergement Web est généralement divisé en plusieurs catégories. Il y a d'une part l'hébergement mutualisé, où il peut y avoir plusieurs dizaines ou centaines de clients partageant un même serveur et d'autre part, l'hébergement dédié où le client dispose d'un serveur pour lui seul, et dont la configuration matérielle varie fortement. Une troisième voie se situe à mi-chemin entre ces deux possibilités : l'hébergement privé ou dédié virtuel. Nous avons vu qu'au cours de ces derniers mois, les prix de l'hébergement dédié étaient en forte baisse. Amen a décidé d'en faire de même pour ses offres de serveurs privés virtuels.

La société propose dorénavant des offres de serveurs privés Linux à partir de 5 € HT par mois moyennant un engagement d'un an. La technologie employée est Virtuozzo de Parallels. Elle permet une certaine forme d'isolation. En utilisant un noyau commun à tous les espaces virtuels du serveur, ce type de solution aurait l'avantage de présenter des performances intéressantes. Les offres VDS+ d'Amen sont les suivantes :
  • VDS +5 : une part CPU, 256 Mo de RAM garantis, un espace de stockage de 5 Go et 125 Go mensuels autorisés
  • VDS +10 : deux parts CPU, 256 Mo garantis (jusqu'à 512 extensible), 10 Go de stockage, 250 Go de trafic
  • VDS +20 : quatre parts de puissance processeur, 512 à 1024 Mo, 20 Go d'espace disque et un trafic de 500 Go de données mensuelles
  • VDS +30 : six parts, 1 Go de mémoire vive garanti, 30 Go pour le stockage et 500 Go mensuels
Les offres coûtent respectivement 5, 10, 20 et 30 € HT par mois pour un engagement d'un an. Il est cela dit possible de ne s'engager que 6 ou 3 mois mais les tarifs s'envolent alors. Sans engagement, le VDS+5 coûte 14 € et le VDS+30 : 39 €. Tous les serveurs privés incluent Plesk 8.6 - licence permettant jusqu'à dix domaines - pour l'administration du serveur. AwStats, Webalizer, PhpMyAdmin et le webmail Horde sont également de la partie.

Cinq distributions GNU/Linux sont proposées : Fedora 8, CentOS 5, Debian 4.0, SUSE 10.3 et Ubuntu 8.04. Les accès sont possibles via FTP et SSH et l'offre inclut une adresse IP fixe, le parcours des logs ou encore un répertoire CGI privé. Nous n'avons cependant pas d'informations quant aux spécifications matérielles des machines supportant les offres.


Gandi a lancé son offre d'hébergement
Logo GandiA titre de comparaison, il y a deux semaines, Gandi lançait son offre d'hébergement dédié virtuel en bêta test depuis de nombreux mois, arguant que " Toute l'industrie, tous les acteurs de ce marché savent très bien que cette technologie va remplacer l'hébergement mutualisé, voire même dédié de masse ". Il faut dire que l'engouement récent pour l'informatique en nuages ou cloud computing pourrait donner raison à la société, qui espère bien louer de ses ressources.

La technologie utilisée par Gandi est Xen. Elle diffère quelque peu de Virtuozzo et de l'isolement. C'est en fait de la para-virtualisation, utilisant un noyau système de bas niveau entre le matériel et le système d'exploitation virtualisé. La para-virtualisation est relativement contraignante mais est également considérée comme la méthode de virtualisation la plus performante.

Gandi propose donc une offre d'hébergement de type dédié virtuel sur des machines Dell PowerEdge à base de quad-core AMD Opteron. Chaque part coûte 10 € mensuels, avec ou sans engagement d'un an (il s'agit d'un prix de lancement, le sans engagement risque donc d'augmenter en début d'année prochaine). Une part donne droit au 64ème de la puissance du serveur, à 256 Mo de RAM garantis, à 5 Go d'espace disque et à une connectivité de 5 Mbits. Il est possible d'acheter jusqu'à 16 parts. Selon Gandi, quatre parts CPU équivalent à la puissance d'un Pentium IV, 16 parts à un Xeon Dual Core...

L'intérêt de l'offre de Gandi se situe au niveau de la flexibilité : il est non seulement possible de ne payer que pour un jour ou une semaine mais le nombre de parts utilisé peut être facilement augmenté ou réduit. De plus, il est possible de demander une puissance supplémentaire pour des évènements  particuliers ou des périodes horaires spécifiques en journée, ou d'opter pour une flexibilité automatique en cas de besoins fluctuants. Gandi AI est offert; il permet la pré-installation de nombreux types de serveurs (de jeux, Web, messagerie ...).


Chez OVH : du privé réel
Enfin, notons qu'OVH a récemment fini de compléter son offre RPS. OVH n'a pas opté pour la virtualisation mais pour de véritables serveurs dédiés, chaque machine disposant de son propre processeur et de sa mémoire vive. Seul l'espace disque est partagé en réseau. Les offres RPS d'OVH sont au nombre de trois. :
  • Pour 9,99 € HT par mois, un Celeron 1,2 GHz est mis à disposition avec 512 Mo de DDR2, l'espace de stockage est quant à lui de 10 Go
  • Pour 14,99 €, c'est un Intel Atom Dual Core qui est proposé, avec 1 Go de RAM et un même espace disque
  • Enfin, pour 19,99 €, le RPS III est doté d'un Athlon 64 X2 cadencé à 1,9 GHz et de 2 Go de mémoire vive
Avec des serveurs dédiés aux alentours de 20 € HT par mois, il est difficilement concevable que les baisses de tarifs observées ces dernières années sur l'entrée de gamme dédiée se prolongent pendant longtemps. Cependant, le développement de technologies de virtualisation performantes pourrait bien faire des serveurs virtuels un nouveau terrain de lutte tarifaire.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #342761
Des détails sur les contraintes de Xen ou les avantages concrets de Virtuozzo auraient été les bienvenus...
Le #342811
Ils ont mauvaises réputations...
Le #342831
Xen est un trés bon hyperviseur plus bas niveau que Plex ou Virtuozzo qui ont la réputation d'être "usine à gaz".

A noter que je suis trés content de Gandi, en terme de qualité de service (non seulement hebergement, mais communication de leur part ou infrastructure - gandiAI, gandi blogs etc..)
Le #1285202
super contente car malgré le fait que je suis avec amen depuis qq temps, je suis passée sur lynux et ils m'ont tout transférrer gratis!!! je pense pas que y ait bcp d'hébergeur qui fassent pareille!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]