Un hélicoptère avec train d'atterrissage robotisé sur pattes

Le par  |  6 commentaire(s) Source : DARPA
DARPA-helicoptere-train-atterrissage-robotise

Afin de permettre à un hélicoptère de décoller et se poser sur des terrains accidentés, la DARPA s'est inspirée du monde des insectes pour concevoir un train d'atterrissage robotisé.

Ce ne sont pas les patins usuels mais des sortes de pattes rétractables pour un hélicoptère. L'agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) a récemment mené une démonstration expérimentale de son train d'atterrissage robotisé sur pattes.

L'objectif visé est de permettre à un hélicoptère d'atterrir et de décoller depuis des terrains accidentés, fortement inclinés ou des surfaces en mouvement. De quoi améliorer l'efficacité opérationnelle de l'engin - qui affectionne les surfaces planes - que ce soit dans le cadre de missions militaires ou de secours.

Les quatre pattes articulées peuvent se repliées jusqu'au fuselage lors du vol. Elles sont équipées de capteurs de pression. Lors de l'atterrissage, elles sont déployées et les données des capteurs permettent de déterminer en temps réel l'angle approprié afin de réussir la manœuvre et minimiser tout risque que le rotor ne touche la zone d'atterrissage.

  

La démonstration a été effectuée avec un hélicoptère piloté à distance. Le développement du projet est désormais poursuivi par le Georgia Institute of Technology.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1860005
Il me semblait que lorsque le terrain était accidenté, l'helico restait simplement en suspension à genre 1 ou 2m du sol
Le #1860006
chibre a écrit :

Il me semblait que lorsque le terrain était accidenté, l'helico restait simplement en suspension à genre 1 ou 2m du sol


Moi je vois plutôt l'utilité de ce dispositif dans le cas où il doit se poser en catastrophe (problème technique, manque de carburant, etc ...). Je trouve le concept assez innovant

Idem pour les sauvetages en montagne. Ce dispositif élargit les possibilités de poser l’appareil sur un terrain peu propice.
Le #1860013
chibre >>>en effet, dans certains cas (surtout de débarquement de personnes ou de matériel), certains pilotes posent une "patte", aussi...

Mais ce dispositif, comme dit Ulysse2k, permettra de faciliter l'embarquement, en se posant réellement en terrain abrupt, surtout..

Le #1860025
Quand on a l'habitude de voir les travaux de la Darpa en robotique, ça n'a rien d'impressionnant. Cependant ils ont vraiment eu une super idée de combiner leurs technos de robotique à un hélicoptère !!

Bravo la Darpa
Le #1860037
Comme aux débuts de l'aviation ... ou l'homme s'est inspiré des oiseaux dans son rêve de voler ...
Le #1860176
Moi j'ai eu cette idée il y a une trentaine d'années, en regardant un film dans lequel le pilote hurlait dans son micro qu'il ne pourrait pas se poser parce que c'était trop accidenté. J'ai trouvé ça absurde et je me suis dit : "mais pourquoi on ne ferait pas un train d'atterrissage araignée? Et j'ai aussitôt eu l'idée d'un système simple, pneumatique, sans électronique, de simples palpeurs au bout des pattes, tant que le palpeur ne rencontre pas le sol, le verin pousse, le tout connecté à un gyroscope sous le ventre de l'appareil. J'avais même imaginé qu'on pourrait équiper chaque bras d'un boudin gonflable pour l'amerrissage. Ainsi, un seul compresseur régissait mécaniquement et automatiquement l'intégralité du train d'atterrissage.

Et j'en ai parlé autour de moi, à un pilote d'hélico, qui m'a dit : "baah ça sert à rien". "Si ça servait à quelque chose ils l'auraient déjà fait". "Moi je vois pas bien à quoi ça pourrait servir". "Ouais, ben là t'es pas dans un film"...etc...etc...

Alors j'ai abandonné l'idée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]