Affaire Hewlett-Packard : les têtes continuent de tomber

Le par  |  4 commentaire(s)
HP invent logo

Dans une précédente actualité, nous vous annoncions, dans le cadre d'une sombre affaire d'espionnage de journalistes par Hewlett-Packard, le départ forcé et anticipé de la présidente du conseil d'administration du groupe américain.

Hp invent logoDans une précédente actualité, nous vous annoncions, dans le cadre d'une sombre affaire d'espionnage de journalistes par Hewlett-Packard, le départ forcé et anticipé de la présidente du conseil d'administration du groupe américain. A l'occasion, nous apprenions que son PDG, Mark Hurd, était lui aussi sur le sellette.

Par conséquent, nous nous attendions au départ d'une autre personne. Force est de constater que nous n'avons pas eu à patienter très longtemps, mais que ce n'est pas celle à laquelle aurions pensé qui s'en va.


Ann baskinsLes démissions se suivent...
L'agence de presse Reuters nous apprend que c'est au tour d'Ann Baskins, directrice juridique de Hewlett-Packard, d'être poussée vers la sortie. Elle a quitté la société ce jeudi.

Mark Hurd, PDG de groupe, dans un communiqué, déclarait : " Démissionner a été une décision très difficile pour elle ( ndlr : elle travaillait pour la firme depuis 24 ans ), mais ce faisant elle a placé les intérêts d'HP au-dessus des siens et cela doit être souligné. "

A noter que d'autres personnes ont suivi le même chemin, à savoir Anthony Gentilucci, le responsable des enquêtes, et Kevin Hunsaker, le responsable de l'éthique.


Mark Hurd : un soutien total du conseil d'administration

Mark hurdMark Hurd est accusé d'avoir été au courant des pratiques illégales employées par les enquêteurs privés engagés par le groupe. L'homme n'a pas nié son autorisation pour les envois de faux courriels dans le but de piéger les journalistes, insistant cependant sur le fait qu'il fallait absolument découvrir la source à l'origine des fuites d'informations confidentielles.

Il a ainsi comparu devant la commission de l'Energie et du Commerce de la Chambre des représentants, ce jeudi à 10h00. Patricia Dunn et Ann Baskins étaient également invitées à comparaître. Seule la première l'a fait, la seconde ayant invoqué son droit de ne pas témoigner. Le but étant d'obtenir des témoignages sur la manière dont les enquêteurs privés ont mené leurs investigations.

Mercredi, le conseil d'administration avait affirmé son soutien total au PDG et a précisé que sa démission n'était pas à l'ordre du jour. Une seconde journée d'audience se tiendra ce vendredi. Qui sera le prochain à quitter le navire HP '
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #133229
Bah, il parte pas sans un sou, du genre une prime de départ qui vaut tout ce que je pourrai gagner financièrement sur toute ma vie...
Le #133277
Pire qu'à la Révolution Française chez HP !
On peux leur prèter notre guillotine puisqu'on ne s'en sert plus
Le #133317
phebus>

Mdddddddr !!!


Le #133318
Et puis vu le temps qu'elle a pas servie, si ils les ratent avec la guillotine, ils mourront du tétanos de toute facon .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]