L'homme ne pourrait pas dépasser les 125 ans

Le par  |  22 commentaire(s)
old-people

Des chercheurs estiment que la durée de vie moyenne maximale est autour de 115 ans avec une limite absolue de 125 ans.

Des chercheurs de l'Albert Einstein College of Medicine à New York considèrent qu'il n'est pas possible d'étendre la durée de vie humaine au-delà des âges déjà atteints par les personnes les plus âgées au monde. Un plafond aurait ainsi été atteint dans les années 1990.

ButtonLeur étude s'est appuyée sur l'analyse des données sur la mortalité et la population de plus de 40 pays (Human Mortality Database) et les données sur les personnes ayant vécu jusqu'à 110 ans ou plus entre 1968 et 2006 (France, États-Unis, Royaume-Uni et Japon).

Avec son record à 122 ans, notre Jeanne Calment nationale est considérée comme une " donnée aberrante ". Pour les chercheurs, la durée de vie moyenne maximale est de 115 ans. Ils ont calculé que la probabilité de voir une personne vivre jusqu'à 125 ans n'importe où dans le monde est de moins de 1 sur 10 000. L'âge de 125 ans serait la limite absolue.

Ce n'est finalement qu'une étude démographique à prendre comme telle et sujette à caution dans la mesure où elle se base sur des données actuelles. Du reste, les chercheurs reconnaissent que des avancées thérapeutiques (voire d'autres) sont susceptibles d'étendre la longévité humaine au-delà des limites qu'ils ont calculées.

Pour autant, un auteur de l'étude souligne que de telles avancées devront pouvoir " maîtriser les nombreux variants génétiques qui semblent déterminer collectivement la durée de vie humaine. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1927694
Il y a 100 ans, toutes les recherches disaient que l'homme ne pourrait jamais dépasser 80 ans. Ils mourraient tous 2-3 ans après la retraite, vers les 60 ans.
Qui peut vraiment prédire cet avenir alors qu'on va vers la maîtrise complète du génome humain, qu'on va mettre en place des techniques auto-régénératrices, que la médecine et la recherche vont faire des bonds considérables (rappelez vous que c'est dans les années 60 qu'on a découvert les antibiotiques et qu'on mourrait avant d'une simple maladie vénérienne soignée maintenant en 10 jours d'antibio, ... Il y a 100 ans on nous mettait des sangsues ! )
Le #1927697
skynet a écrit :

Il y a 100 ans, toutes les recherches disaient que l'homme ne pourrait jamais dépasser 80 ans. Ils mourraient tous 2-3 ans après la retraite, vers les 60 ans.
Qui peut vraiment prédire cet avenir alors qu'on va vers la maîtrise complète du génome humain, qu'on va mettre en place des techniques auto-régénératrices, que la médecine et la recherche vont faire des bonds considérables (rappelez vous que c'est dans les années 60 qu'on a découvert les antibiotiques et qu'on mourrait avant d'une simple maladie vénérienne soignée maintenant en 10 jours d'antibio, ... Il y a 100 ans on nous mettait des sangsues ! )


J'suis plutôt d'accord avec toi dans le principe des avancé médical, mais vu se qu'ont nous fait bouffé....

http://www.planetoscope.com/fruits-legumes/1242-l-irradiation-des-aliments-en-france.html

J"me dit qu'atteindre les 125 pige c déjà un miracle.
Le #1927699
"Du reste, les chercheurs reconnaissent que des avancées thérapeutiques (voire d'autres) sont susceptibles d'étendre la longévité humaine au-delà des limites qu'ils ont calculées"
=>"on a calculé une limite théorique absolue, mais en fait cette limite n'est ni théorique, ni absolue" ..... J'espère que c'est pas le contribuable qui les paye, ceux-là....
Le #1927702
skynet a écrit :

Il y a 100 ans, toutes les recherches disaient que l'homme ne pourrait jamais dépasser 80 ans. Ils mourraient tous 2-3 ans après la retraite, vers les 60 ans.
Qui peut vraiment prédire cet avenir alors qu'on va vers la maîtrise complète du génome humain, qu'on va mettre en place des techniques auto-régénératrices, que la médecine et la recherche vont faire des bonds considérables (rappelez vous que c'est dans les années 60 qu'on a découvert les antibiotiques et qu'on mourrait avant d'une simple maladie vénérienne soignée maintenant en 10 jours d'antibio, ... Il y a 100 ans on nous mettait des sangsues ! )


C'est vrai que l'on va vers la maîtrise complète du génome mais c'est pas pour demain, récemment on a découvert que certaines parties de l'adn que l'on croyait inutile servait à quelques choses ! (enfin récemment, c'est mon prof de svt qui avait dit ça il y a 2 ans !) Donc on va vers ça, ça progresse de jour en jour mais si les chercheurs trouvent que certains gènes considérés comme inutiles servent finalement à quelques choses, on a pas fini !
Le #1927703
bugmenot a écrit :

"Du reste, les chercheurs reconnaissent que des avancées thérapeutiques (voire d'autres) sont susceptibles d'étendre la longévité humaine au-delà des limites qu'ils ont calculées"
=>"on a calculé une limite théorique absolue, mais en fait cette limite n'est ni théorique, ni absolue" ..... J'espère que c'est pas le contribuable qui les paye, ceux-là....


Exactement ce que je me disais à la lecture de cette non-new...
Le #1927704
skynet a écrit :

Il y a 100 ans, toutes les recherches disaient que l'homme ne pourrait jamais dépasser 80 ans. Ils mourraient tous 2-3 ans après la retraite, vers les 60 ans.
Qui peut vraiment prédire cet avenir alors qu'on va vers la maîtrise complète du génome humain, qu'on va mettre en place des techniques auto-régénératrices, que la médecine et la recherche vont faire des bonds considérables (rappelez vous que c'est dans les années 60 qu'on a découvert les antibiotiques et qu'on mourrait avant d'une simple maladie vénérienne soignée maintenant en 10 jours d'antibio, ... Il y a 100 ans on nous mettait des sangsues ! )


Clair, puis bon, une fois qu'on aura vraiment bossé sur les cellules souches IPS et les nanites, on sera quasiment immortel... Bon après, on ne peux plus vraiment parler d'Homme dans cette situation mais plutôt d'un Homme modifié, c'est clair..
Le #1927706
C'est de la connerie ! Quand tu vois un mec comme Johnny Hallyday, ils ont déjà trouvé le moyen de modifier le génome ! C'est un mystère de la médecine, avec ce qu'il s'est mis et se met,beaucoup seraient déjà cannés !
Le #1927707
Perso, je préfère ne vivre que "70 ans" et être heureux, avec tout ce dont j'ai pu désirer pendant ma (courte) vie, plutôt que vivre jusqu'à 125 ans [la limite actuelle] dans des souffrances et une vie monotone bourrée de soucis et problèmes de toutes natures ....

Après, à chacun de se faire son idée sur sa vie ....!
Le #1927712
NetworkActive a écrit :

Perso, je préfère ne vivre que "70 ans" et être heureux, avec tout ce dont j'ai pu désirer pendant ma (courte) vie, plutôt que vivre jusqu'à 125 ans [la limite actuelle] dans des souffrances et une vie monotone bourrée de soucis et problèmes de toutes natures ....

Après, à chacun de se faire son idée sur sa vie ....!


Moi j'préfère vivre 125 avec tout ce dont j'ai pu désirer pendant ma "courte" vie que 70ans
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]