L'ex-présidente de Hewlett-Packard inculpée en Californie

Le par  |  4 commentaire(s)
HP invent logo

L'ancienne présidente de Hewlett-Packard, Mme Patricia Dunn, a été inculpée ce mercredi 4 octobre par le procureur de Californie, en même temps qu'un autre responsable du groupe et trois détectives dont les noms sont apparus dans l'affaire de l'enquête menée illégalement par H-P à propos de fuites au sein de son équipe dirigeante.

Hp invent logoL'ancienne présidente de Hewlett-Packard, Mme Patricia Dunn, a été inculpée ce mercredi 4 octobre par le procureur de Californie, en même temps qu'un autre responsable du groupe et trois détectives dont les noms sont apparus dans l'affaire de l'enquête menée illégalement par H-P à propos de fuites au sein de son équipe dirigeante.

Déclarations troublantes
Le procureur Bill Lockyer, a indiqué à Reuters que " Des personnes externes et internes à HP ont violé des droits sur la vie privée et enfreint des lois de l'Etat ", ce qui constitue une offense très grave et qui aurait des implications très importantes pour l'avenir des dirigeants d'H-P.

L'entreprise de la Silicon valley, une des plus connues mondialement, a été ébranlée par ce scandale, avec l'annonce de la possible implication de l'actuel président du groupe, Mr Mark Hurd.

Mr Lockyer a cependant déclaré qu'aucune preuve n'était venue corroborer  un éventuel comportement délictueux de la part du P-DG d'Hewlett-Packard, mais que l'enquête suivait son cours.

D'unn autre côté...
Mme Dunn avait abandonné son poste le mois dernier. Les charges qui pèsent contre elle et les quatres autres personnes visées par le procureur, incluent l'usage frauduleux de transmissions téléphoniques et de données informatiques ainsi que l'obtention illégale d'informations d'ordre touchant à la vie privée des personnes.

Selon Jim Brosnahan, l'avocat de Patricia Dunn, cette inculpation vise " la mauvaise personne au mauvais endroit et pour de mauvaises raisons ". " Ils sont l'apogée d'une campagne de désinformation bien financée et très bien orchestrée ", a-t-il ajouté.

Du point de vue financier, les marchés jugent Mark Hurd comme étant hors des menaces impliquées dans cette affaire. Ils estiment d'ailleurs que le scandale sera sans conséquences sur la bonne tenue et la continuité des affaires du constructeur d'imprimantes et d'ordinateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #134547
Qu'elle brûle en Enfer !
Le #134617
Magouilles sur magouilles...
Le #134666
"Les charges qui pèsent contre elle et les quatres autres personnes visées par le procureur, incluent l'usage frauduleux de transmissions téléphoniques et de données informatiques ainsi que l'obtention illégale d'informations d'ordre touchant à la vie privée des personnes."

A ce compte là c'est toute l'administration américaine qu'il faut inculper, et condamner...
Patriot act inside.

C'est les croisés qui se foutent des djihadistes....
Le #135222
Pourquoi pour HP, GNT ne se demande pas si les clients vont se poser des questions, à l'instar de l'article sur Apple.

Les faits sont pourtant ici bien plus graves qu' un oubli de paiement des taxes...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]