HTC : mauvais dernier trimestre 2011, comme prévu

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
HTC logo new

HTC avait prévenu : le dernier trimestre 2011 sera difficile du fait d'une concurrence accrue. Il vient de le confirmer dans ses résultats trimestriels, contrastant avec l'insolent succès de Samsung dans les smartphones.

HTC logo newLe fabricant HTC avait surpris son monde avec un avertissement sur résultats diffusé au mois de novembre 2011. Le petit poucet du marché des smartphones devenu pointure internationale grâce à ses smartphones Android et ses partenariats avec les plus grands opérateurs mobiles avait connu jusque là une impressionnante croissance ininterrompue depuis 2010.

Cependant, après avoir été longtemps presque seul sur le segment, la concurrence s'est organisée et notamment celle des grands acteurs internationaux. Le groupe coréen Samsung n'a pas ménagé ses efforts pour amener toute la lumière à lui et proposer des smartphones emblématiques devenus alternatives  plus que crédibles à l'iPhone.

Comme attendu, le dernier trimestre 2011 a donc été difficile pour HTC, qui affiche un bénéfice net de 11 milliards de dollars taiwanais ( 280 millions d'euros ), à comparer avec les 14,8 milliards de dollars taiwanais l'an dernier à la même époque et surtout les 18,7 milliards de dollars taiwanais du trimestre précédent.


Peu d'espoir de reprise au premier trimestre 2012
Le chiffre d'affaires pour le mois de décembre 2011 s'établit à 26,4 milliards de dollars taiwanais, en recul de 20% par rapport au mois de novembre, qui était lui-même en forte baisse par rapport à octobre. Le fabricant a bien connu un coup d'arrêt fin 2011...qui pourrait encore se prolonger au premier trimestre 2012, période traditionnellement calme pour les fabricants.

Surtout, les nouveaux modèles de HTC ne devraient pas arriver avant le mois de mars ou avril 2012, après des annonces lors des salons technologiques du début d'année, CES 2012 de Las Vegas en janvier puis MWC 2012 de Barcelone en février.

On évoque déjà des smartphones quadcore et des appareils haut de gamme. Cependant la stratégie du fabricant consistant à rester sur les segments hauts du marché, sans vouloir s'attaquer à l'entrée de gamme, qui devrait pourtant être le principal créneau de croissance, est de plus en plus questionnée, d'autant plus que sa gamme actuelle, diversifiée latéralement avec des déclinaisons de ses modèles phares, manque aux yeux des analystes de différenciation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]