L'inventeur du Web regrette le double slash

Le par  |  10 commentaire(s)
Tim-Berners-Lee

Si c'était à refaire, Sir Tim Berners-Lee ne mettrait pas de double slash après le http: dans les adresses Web.

Tim-Berners-LeeC'est au début des années 90 lorsqu'il travaillait avec Robert Cailliau à l'élaboration d'un système pour améliorer le partage des documents au CERN de Genève ( Centre Européen pour la Recherche Nucléaire ), que Tim Berners-Lee a posé les jalons du World Wide Web. Mais le Britannique a toujours mis en avant le fait qu'il avait seulement regroupé deux technologies existantes : Internet et Hypertext. Selon lui, l'avènement du Web est venu avec le concours de la communauté des utilisateurs.

C'est donc un homme modeste au regard de l'importance qu'a aujourd'hui pris le Web, qui a fait part d'une confidence plutôt étonnante. Interrogé par un journaliste du New York Times à l'occasion d'un congrès scientifique sur le futur de la technologie, l'actuel président du consortium W3C et professeur au MIT a émis un regret concernant le Web tel qu'il y a contribué. Si c'était à refaire, Time Berners-Lee ne commettrait pas cette " terrible erreur " du double slash qui suit le http: dans une adresse Web.

On aurait pu s'attendre à une autre révélation, mais c'est là a priori l'unique regret de l'inventeur du Web, en espérant que cela ne l'empêche tout de même pas de dormir. Ces fameuses barres obliques ( // ) n'étaient finalement qu'une banale convention dont le Web aurait très bien pu se passer, et si Tim Berners-Lee y accorde maintenant de l'importance, c'est aussi dans un souci environnemental. Il estime en effet que beaucoup d'arbres auraient été économisés " si les gens n'avaient pas eu à écrire ou imprimer sur papier ces slashes à travers les années ".

Tim Berners-Lee pense également que le gain de temps aurait été considérable si les utilisateurs n'avaient pas eu à saisir ces deux slashes dans leur navigateur. De nos jours, cette contrainte n'est plus d'actualité avec les navigateurs qui se chargent d'ajouter automatiquement le http:// dans la barre d'adresse.

Complément d'information
  • Web plus rapide : HTTP/2 est finalisé
    Première révision majeure du protocole réseau HTTP depuis 16 ans, le développement de HTTP/2 - anciennement appelé HTTP 2.0 - a été finalisé. Le prochain standard pour un Web plus rapide.
  • Web plus rapide : Google adopte HTTP/2 et jette SPDY
    La prochaine version majeure du protocole réseau HTTP sera ajoutée à Google Chrome dans les prochaines semaines. Début 2016, le support pour SPDY sera supprimé. HTTP/2 est également un objectif pour Internet Explorer et Firefox.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #532681
Comment se fait-il qu'un homme aussi génial se pose des questions aussi stupides ?
Le #532691
C'est loin d'etre stupide. Ce ne sont que deux caracteres, mais multipliés par un nombre astronomique. Et comme tout le reste, ca a forcement un impact. Qu'il soit environnemental, ou sur le confort d'utilisation.
Le #532711
Pourquoi mettre des slash d'ailleurs ???
Le ":" aurait suffit...

Et effectivement ce n'est pas "stupide", c'est ce genre de question qui permet d'avancer en recherche !
Par contre ta question est stupide du coup.
Le #532741
c'est clair. Mais bon, comment prévoir l'incroyable montée du web, dans les proportions telles que nous les connaissons ? difficile de refaire le monde

Le #532821
Ce qui est surtout stupide, c'est d'avoir utilisé http comme préfixe protocolaire. Quelque chose comme "page" ou "link" aurait été bien plus intuitif. Mais bon, le jour où les ingénieurs cesseront d'avoir le goût des termes abstraits et imbuvables...
Le #532871
En quoi un slash de moins aurait changé la quantité d'arbres abattus ?
Le #532891
Qui a dis un / de moins, ces des / tout court qu'il parle, pourquoi taper :
http://www.generation-nt.com/commenter/http-web-double-slash-berners-lee-actualite-888111.html#1
pour venir sur cette page, alors que
http:www.generation-nt.com/commenter/http-web-double-slash-berners-lee-actualite-888111.html#1
aurait pu faire la même chose.
Le #533081
Aucune pub, aucun document ne mentionne encore http:// ... et l'utilisateur n'a pas besoin de les taper lui-même. Qu'on ait abattu des arbres dans le passé, peut-être, mais plus vraiment aujourd'hui...
Le #533341
le "http" pourtant est très important, a commencer par la différenciation avec son pendant sécurisé "https".

Je suppose que le double // précisait une machine et non pas un compte@machine comme dans notre actuel mailto:user@host . A priori c'est un héritage de gopher ( gopher://hal3000.cx:2347/7 )
Le #533461
Je prefererais plutot comprendre pourquoi certains sites n'alias pas leur "domaine.com" pour rediriger automatiquement vers "www.domaine.com" (parceque le www. il sert pas plus que le 2nd slash dans bien des cas)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]