Télécom : Huawei porte plainte contre Motorola

Le par  |  0 commentaire(s)
Huawei E398 LTE logo pro

L'équipementier chinois Huawei accuse Motorola d'avoir transféré une partie de sa propriété intellectuelle à l'équipementier Nokia Siemens Networks lors de la cession de sa branche de fourniture d'équipements télécom.

Huawei logoAprès avoir été accusé de vol de secrets industriels et avoir vu une plainte de Motorola être relancée au moment où l'équipementier chinois Huawei tentait de négocier un accord de fourniture avec l'opérateur Sprint, le groupe riposte en attaquant à son tour Motorola, accusant ce dernier de vouloir transférer illégalement une partie de la propriété intellectuelle de Huawei dans la vente de son activité d'équipementier à Nokia Siemens Networks.

Pour rappel, l'équipementier européen a fait l'acquisition de la branche des équipements télécom de Motorola pour 1,2 milliard de dollars. Or, il était apparu que Huawei avait été également candidat pour ce rachat mais n'avait pas obtenu le feu vert du gouvernement US, malgré une offre supérieure.

Pour motiver sa plainte, le groupe chinois affirme avoir été en partenariat avec Motorola depuis les années 2000 sur des thématiques comme les couches radio et les coeurs de réseau, le groupe américain revendant des matériels Huawei sous sa propre marque.

Motorola avait signé un accord devant préserver la propriété intellectuelle des produits et technologies Huawei, dans lequel il ne jouait qu'un rôle de revendeur. Or une partie de cette propriété intellectuelle aurait été intégrée sans autorisation dans l'acquisition faite par Nokia Siemens Networks.


Huawei veille sur sa propriété intellectuelle

Motorola n'ayant pas fourni de garanties comme quoi la propriété intellectuelle de Huawei serait préservée et non transmise à un tiers, le groupe chinois estime qu'il est sous la menace de " dommages commerciaux  irréparables " et a décidé de porter plainte pour protéger ses technologies.

L'équipementier chinois rappelle son engagement dans la recherche et développement :  près de la moitié de ses 100 000 employés sont affectés à cette activité et 10% de son chiffre d'affaires est alloué à la R&D annuellement, lui permettant de revendiquer un énorme portefeuille de presque 50 000 brevets.

Motorola s'est séparé de son activité d'équimentier télécom en amont d'une scission qui a conduit à la formation de deux entités distinctes : Motorola Mobility ( terminaux mobiles, set-top-box ) et Motorola Solutions ( solutions mobiles professionnelles, PDA durcis professionnels ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]