IBM : fin de contrat avec Microsoft '

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Groklaw
IBM

A l'occasion du ForumLinux 2006 qui s'est tenu au Danemark, Andreas Plescheck a annoncé l'annulation du contrat qui liait IBM ( Allemagne ) à Microsoft.

A l'occasion du ForumLinux 2006 qui s'est tenu au Danemark, Andreas Plescheck a annoncé l'annulation du contrat qui liait IBM ( Allemagne ) à Microsoft.

Ibm

Lors d'une présentation sur les engagements de Big Blue dans l' Open Source, le directeur des ventes des produits issus du libre pour l' Europe de l' Est, a fait savoir que IBM allait mettre un terme au contrat passé avec Microsoft concernant la fourniture de produits estampillés par la firme de Redmond.

Ainsi, dès le mois de juillet alors que le contrat courrait jusqu'en octobre, une migration progressive des postes utilisés dans les locaux allemands de la firme, va être entamée au profit de la distribution Red Hat de Linux. Si toutefois, une petite partie des ordinateurs restera sous Windows pendant un certain laps de temps, eu égard à l'importance de la tâche, ce qui est sûr c'est que le nouvel OS de Microsoft est déclaré persona non grata. En effet, aucun poste ne sera pourvu de Windows Vista.

Dans le détail, Plescheck a annoncé que IBM avait développé un projet du nom de Open Client : une station de travail qui fonctionne sous Red Hat avec un client Workplace ( ensemble de technologies IBM ) développé en Java sous Eclipse. Comme l'environnement Eclipse fonctionne aussi bien sous Windows que sous Linux, Lotus Notes ( solution groupware ) est utilisable en natif sous Linux. En outre, Firefox a été choisi pour la navigation Web et OpenOffice.org comme suite bureautique.

Selon Plescheck, IBM, qui est le champion incontesté du dépôt de brevets ( 40 000 à ce jour à travers le monde ), n'entend pas se tourner complètement vers le libre mais espère un mariage heureux entre les deux approches : de l' Open Source pour le grand public et du propiétaire pour les secteurs plus spécialisés.

Il n'en reste pas moins que International Business Machines est un grand groupe et cette migration représentera un manque à gagner certain ( licences d'utilisation ) pour Microsoft et ce, d'autant plus si cette " fronde " traverse les frontières germaniques.


Information de dernière minute :

Une porte-parole de IBM, Nancy Kaplan, vient d'apporter quelques nuances au discours de Andreas Plescheck qui visiblement s'est un peu emballé et a commis quelques erreurs de communication.

Selon Kaplan, il n'est pas question de rupture de contrat avec Microsoft. D'autre part, si l'utilisation du Workplace développé par IBM sera bien effective, elle se fera sous Red Hat et Windows.

En ce qui concerne une possible migration vers Windows Vista, Kaplan a indiqué que IBM n'avait pas encore pris de décision et que cette possibilité était à l'étude.

Plescheck aurait il été trop vite en besogne ' Trop bavard ' En tout cas, il risque de se faire taper sur les doigts.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #91842
Il est grand temps que IBM tire la chasse sur les produits MS !
Le #91851
là, chui on ne peut plus d'ac' !!!!!
Le #91865
Je ne pensais meme pas que IBM utilisait Microsoft. Cest vraiment amusant de savoir quils (IBM) utilisent Windows quand ces derniers financent plus ou moins des projets ouverts. Une fois de plus incontournable
Le #91867
Ils n'ont pas toujours utilise windows, perso, il y a quelques annees, j'etais sous OS2 (non warp).
Mais cette news va dans le bon sens, et rique de faire un sacre choc culturel
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]