IBM zEnterprise : mainframes et virtualisation

Le par  |  0 commentaire(s)
IBM zEnterprise logo pro

Le groupe IBM dévoile zEnterprise, sa nouvelle gamme de serveurs mainframe, et des technologies associées de gestion partagée de charges de travail sur plusieurs systèmes hétérogènes.

IBM zEnterpriseIBM a dévoilé une nouvelle gamme de serveurs mainframe, IBM zEnterprise ( System z ) et des technologies de gestion permettant un partage des charges de travail sur System z et certains serveurs Power7 et System x.

Selon IBM, elles sont le fruit d'un investissement de 1,5 milliard de dollars en recherche et développement, et de trois ans de collaboration avec plusieurs gros clients du groupe. Les technologies IBM zEnterprise BladeCenter Extension et IBM zEnterprise Unfied Ressource Manager permettent ainsi de répartir la charge de travail sur plusieurs systèmes, avec une gestion centralisée, comme s'il s'agissait d'un unique serveur.

Cela permet notamment de réduire les coûts d'acquisition et de répondre à l'hétérogénéité des systèmes installés pas toujours de façon cohérente dans les data centers, conduisant à des surcoûts importants de maintenance, surtout pour des systèmes complexes.


zEnterprise 196, un monstre de puissance

zEnterprise BladeCenter Extension permet d'intégrer des serveurs Power7 et System x ainsi que des lames dédiées tandis que zEnterprise Unified Resource Manager assure l'agrégation de ressources diverses ( jusqu'à 100 000 serveurs virtualisés ) pour en faire un unique système virtualisé.

Cette solution permet d'étendre les critères de disponibilité et de sécurisation propres aux mainframes sur l'ensemble des serveurs agrégés, et donc de systèmes Power7 et system x. Les défaillances et goulots d'étranglement des flux de données sur un serveur lame peuvent ainsi être identifiés précocément et les ressources transférées sur un autre serveur, assurant une continuité de service tandis que les administrateurs sont prévenus.

Au coeur de l'offre mainframe zEnterprise, on trouve le serveur zEnterprise 196, doté de 96 processeurs cadencés à 5,2 GHz, gravés en 45 nm et pouvant exécuter jusqu'à 50 milliards d'instructions par seconde.

IBM annonce que cette nouvelle architecture, bardée de capteurs de température et d'humidité  pour ajuster sa consommation d'énergie, autorise un gain de performance de 60% dans le traitement de charges importantes, ainsi que 60% de capacité supplémentaire par rapport à son prédécesseur, le serveur IBM System z10, sans consommer plus d'énergie.

IBM a également retravaillé le software et notamment les systèmes d'administration Tivoli, l'environnement IBM Rational Developer for System z, l' IBM Information Management System ( IMS ) 11 ou les outils collaboratifs Lotus sur System z.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]