L'ICANN : des extensions personnalisées onéreuses

Le par  |  3 commentaire(s) Source : ZDNet.uk
Logo ICANN

La 32ème réunion internationale de l'ICANN, qui avait lieu à Paris, vient de prendre fin. On apprenait il y a quelques jours la future disponibilité d'extensions de noms de domaine personnalisées. Cette nouvelle possibilité est confirmée mais ne sera clairement pas accessible à toutes les bourses.

Logo ICANNL'ICANN - pour Internet Corporation For Assigned Names and Numbers - avait laissé entrevoir en début de semaine la possibilité de réserver des extensions de noms de domaine personnalisées. Si cette nouvelle faisait des sceptiques quant à son utilité, certains se voyaient déjà avec des noms de domaine sur mesure.

La " bonne nouvelle " c'est que la personnalisation des noms de domaine est confirmée. L'ICANN vient en effet d'adopter la mesure lors d'un vote qui a eu lieu à Paris, au cours de sa dernière réunion internationale. La mauvaise, c'est que la réservation nécessitera un certain nombre de pré-requis. Il faudra des noms qui respectent la propriété des marques, qui ne soient pas offensants et qui ne conduiront pas à des désordres publics ou moraux; des obligations somme toute assez floues. Quant à la procédure de vente aux enchères en cas de litiges, il semblerait bien qu'elle soit elle aussi confirmée et risque donc surtout de concerner ceux qui en auront les moyens.

Enfin, on parle d'un prix oscillant entre 30 000 et plusieurs centaines de milliers d'euros par réservation d'extension... Même si cela devrait enrayer le cybersquatting, il semblerait que, définitivement, la réservation ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Notons que l'ICANN devrait en profiter pour renflouer les siennes. Quoi qu'il en soit, l'arrivée des extensions personnalisées n'est pas prévue avant le second trimestre 2009. Nous aurons plus de détails et de concret sur ceux-ci d'ici là.


Bientôt des noms de domaine en de multiples alphabets
La possibilité qu'il existe des noms de domaine dans d'autres alphabets que le latin a été elle-aussi confirmée pour début 2009. Il devrait être possible d'enregistrer des noms en langues arabe, russe, japonaise ou encore chinoise. L'inconvénient réside dans le fait que les ordinateurs ne disposant pas de claviers adaptés, soit en fait l'immense majorité, risquent d'éprouver quelques difficultés pour accéder à ces nouveaux noms de domaine.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #265091

Et après on va entendre certains dire qu'Internet est un droit pour tous !

Ils ont oublié de dire que seul la consultation sera un droit pour tous et que seuls certains privilégiés pourront l'utiliser pleinement.

Plusieurs milliers d'euros pour un nom de domaine ? Ont ils oublié qu'internet n'est pas qu'un espace commercial ou seulement la vitrine des grandes sociétés ?


Le #265611
Voilà la conséquence d'avoir laissé la gestion des noms de domaine au seul bon vouloir des Etats-Unis.
Le département d'Etat du commerce américain décide à quelle "association" il file le monopole, qui elle délègue d'autres monopoles et fait ses tarifs et ses pratiques comme elle veux sans aucun compte à rendre.
Le #266201
d'un côté positif, ça limitera le nombre de nouvelles extentions
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]