L'ICANN va tester de nouveaux noms de domaine

Le par  |  5 commentaire(s) Source : MSNBC

L'ICANN envisage d'ouvrir ses noms de domaines à des alphabets différents de celui, romain, que le monde emploie à l'heure actuelle.

L'ICANN envisage d'ouvrir ses noms de domaines à des alphabets différents de celui, romain, que le monde emploie à l'heure actuelle. Avec peut-être pour secret espoir de couper l'herbe sous le pied de la Chine...

Les pays asiatiques et arabes aimeraient disposer de noms de domaine libellés dans leurs alphabets ou caractères respectifs, et ainsi s'affranchir de l'obligation d'introduire dans leurs ordinateurs des URL rédigés en lettre latines. L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme de tutelle pour tout ce qui touche à l'adressage sur Internet, vient partiellement de leur donner satisfaction, en annonçant du bout des lèvres le lancement, dans le courant du second semestre 2006, d'une étude allant dans ce sens.

Pour l'instant, les serveurs Internet ne reconnaissent que 37 caractères : les 26 lettres de notre alphabet, plus dix chiffres (de 0 à 9) et un tiret. Ce choix dérive directement du fait qu'Internet, à défaut d'avoir été inventé par les Américains, a néanmoins connu son essor sous leur houlette. Les peuples d'Asie et du Moyen-Orient revendiquent la possibilité de recourir à leur propre symbolique, arguant que si les rôles étaient inversés, les Européens et les Américains tiendraient les mêmes revendications.

Dans cet esprit, la Chine a déjà commencé à déployer, à l'intérieur de ses frontières, sa propre interprétation du domaine ".com", où les idéogrammes remplacent les caractères latins. Cette manoeuvre n'est pas passée inaperçue, et a même suscité une vive polémique, surtout à la lumière des récents manquements en matière de droits de l'homme constatés dans l'Empire du Milieu.

En marge de l'éventuel fractionnement d'Internet, se pose la question, plus technique, du passage d'un domaine à l'autre, et des critères qui y présideraient : devrait-il se faire en fonction de l'endroit où l'on se trouve, ou aurait-on intérêt à se baser sur le pays d'appartenance du site visité ' Toutes ces interrogations, pour l'instant sans réponse, laissent penser que la mise en place de cette adressage personnalisé ne se fera pas avant au minimum un an.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #93839
hmmm, pas évident en effet, car cela risque d'accentuer le fossé entre occidentaux et asiatiques... mais ils sont dans leur bon droit après tout.

et pour nous ' les accents ça fonctionne '
Le #93893
« et pour nous ' les accents ça fonctionne ' »
Bah non !
tu peux pas mettre d'accent dans une URL ...
Le #93906
Alors là, c'est pas vrai du tout, ça môssieur : tu vas sur le site de l'OM, et tu peut taper l'Uérelleu avé l'assent de Marseille, et vé, peuchère, tu arriveu quand mêmeu sur le site, té...

Ces Parisiens, ils racontent vraiment n'importe quoi, té ! Marcelle, vas me chercher des glaçons, ma nine... Mon pastaga s'est réchauffé, avé ces Parisiens qui me font monter la tension... Oh fan !


Le #93957
comment on va faire, nou pour taper des caracteres russe, arabe ou chinoi !
http://[][][][][].[][][] héhé !
Le #93979
Si ça continu, on va avoir deux ou trois réseaux internet pour faire plaisir à tous le monde...

]^?#{-é#(|`-_çé-è(_-èç-'(-è_"",;m:,;
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]