IDATE : le marché M2M performant malgré la crise

Le par  |  0 commentaire(s)
Idate

Le marché du M2M continue de progresser en dépit des contraintes liées à la crise économique, estime l'IDATE dans sa dernière étude. La marge de progression, bien qu'entamée par le ralentissement mondial, restera forte grâce aux équipements de masse (télémétrie, automobile).

IdateLe marché du M2M ( Machine to Machine ) connaît une belle croissance depuis quelques années grâce à un positionnement agressif des opérateurs de télécommunications, prompts à promouvoir ce type d'usage et à en retirer les bénéfices.

L' IDATE estime que le marché va représenter 38 millions de modules M2M cellulaires en 2009, pour une valeur de 11,2 milliards d'euros, soit une croissance inférieure à 10% en volume et à 25% en valeur, des valeurs moins fortes que prévues du fait du ralentissement économique. Le M2M satellite pèse quant à lui 1,03 milliard d'euros.

Les prochaines années, du fait d'un taux d'équipement très important dans certains secteurs ( automobile, compteurs, électronique grand public ), devraient conduire à une explosion du marché, dont la valeur devrait atteindre 27,3 milliards d'euros pour le M2M cellulaire et 2,1 milliards d'euros pour le M2M satellite.

IDATE M2M etude

Une bonne affaire pour les opérateurs mobiles
Le marché étant encore peu structuré, tous les usages n'ont pas encore été explorés, laissant un gisement de possibilités dont les modèles économiques s'affineront éventuellement avec le temps. D'autres contraintes, au niveau réglementaire notamment, doivent encore être écartées pour que l'adoption du M2M se fasse pleinement sur certains marchés verticaux.

C'est ainsi que le M2M cellulaire est plus développé en Europe alors que les Etats-Unis privilégient le M2M satellite. Les opérateurs de télécommunications rivalisent désormais d'ingéniosité pour fournir des offres diversifiées et faire évoluer les cartes SIM afin d'en assurer le fonctionnement dans des environnements industriels ou atypiques, tout en proposant des services associés.

L' IDATE note que, même avec un ARPU faible, le secteur M2M représente une belle opportunité pour les opérateurs du fait de la taille du marché, souvent représenté par des milliers ou des dizaines de milliers de cartes SIM à gérer.

Ils passent ainsi du statut de détenteurs des tuyaux à celui de fournisseurs de solutions, au détriment des fournisseurs de modules qui perdent en visibilité et sont sous la contrainte d'une guerre des prix.

Complément d'information
  • Le M2M compte pour 2% des lignes mobiles mondiales
    Les connexions mobiles associées au M2M représentent désormais 2% de l'ensemble des lignes mobiles mondiales, note le cabinet d'études Berg Insight, grâce à une croissance de 46% sur un an.
  • M2M : 1,4% des connexions mobiles dans le monde
    Le M2M se développe peu à peu malgré l'effet de la crise économique et le faible ARPU généré pour les opérateurs mobiles. Il représente aujourd'hui 1,4% des connexions mobiles dans le monde, il pèsera 3,1% en 2014.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]