IDC : le marché des PDA non communicants toujours en baisse

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Le marché des PDA non communicants continue de se réduire à mesure que les alternatives (PDAPhones, smartphones) gagnent du terrain.

Logo idcLe marché des PDA non communicants continue de se réduire à mesure que les alternatives (PDAPhones, smartphones) gagnent du terrain. Selon les observations du cabinet d'études IDC, les ventes ont atteint au premier trimestre 2007 les 900 000 unités, en recul de 36.3% par rapport au trimestre précédent et de 40.6% si l'on compare avec le premier trimestre 2006.

IDC lie cette chute au départ d'un acteur important du marché, le fabricant Dell et ses séries Axim. " La sortie de Dell du marché des terminaux non communicants souligne le déclin du marché ", indique Ramon Llamas, analyste IDC spécialisé dans les tendances du marché mobile. " Les fonctionnalités présentes sur les PDA ne sont plus exclusives à ce type d'appareil. La gestion de données personnelles, une fonction clé qui les distinguait, se retrouve maintenant dans tous les terminaux convergents. "

Ajoutons à ceci la popularité des appareils avec fonction téléphonie et la chute de prix des ordinateurs portables, et l'on se retrouve avec un marché qui n'a plus de spécificité. Même l'intérêt de la fonctionnalité GPS, qui fut un temps l'apanage des PDA (avec un récepteur GPS externe dans un premier temps, puis une intégration de celui-ci dans l'appareil) n'a pu freiner la chute des ventes, avec l'arrivée des systèmes de navigation GPS autonomes, qui connaissent un succès remarquable.


Le Top 5 du trimestre
Cerné de toute part par cette concurrence, le PDA classique perd donc en visibilité sur le marché et le nombre d'acteurs se réduit. Au premier trimestre 2007, c'est Palm qui reste le leader du secteur avec 32.1% de parts de marché, mais avec une production en net recul par rapport à l'année précédente (295 000 unités contre 475 000 au premier trimestre 2006). La société n'a plus présenté de nouveaux modèles depuis les Palm Z22 et TX fin 2005 et a largement favorisé sa gamme de smartphones Treo, son principal moteur de croissance.

Derrière vient HP, traditionnel second sur ce secteur, qui a également connu un effet de compression de ses ventes (199 400 unités contre 346 000 au premier trimestre 2006) et occupe 21.7% du marché. HP reste dynamique avec l'introduction de ses Travel Companion, multimedia et GPS, mais a également marqué un virage vers les smartphones avec le HP iPAQ 514 Voice Messenger.

Le troisième du marché, Mio Technology, est le seul avoir connu une hausse de ses ventes, passant de 104 609 à 138 631 unités, lui permettant de marquer nettement sa position. Ses modèles Mio P350 et P550 ont su intéresser le public grâce à leur fonction GPS.

Dell, en quatrième position, quitte donc le marché et sa présence va se réduire à mesure que les stocks sont écoulés. La société continue d'assurer le support de ses PDA mais vendra sur son site des terminaux mobiles d'autres marques. Enfin, Sharp occupe la cinquième position, avec la particularité de n'être présent que sur le marché japonais avec sa gamme Zaurus, ce qui ne lui évite pas un net recul des ventes.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]