Virtualisation des serveurs : marché européen en hausse

Le par  |  0 commentaire(s)
IDC logo pro

Le marché européen de la virtualisation des serveurs a connu une embellie dès la fin 2009, anticipant le retour à une phase de reprise économique, selon le cabinet d'études IDC.

logo IDCAu dernier trimestre 2009, 17,7% des serveurs livrés sur le marché EMEA ( Europe, Moyen-Orient, Afrique ) l'étaient sous forme virtualisée, selon le cabinet d'études IDC, ce qui représente une croissance de plus de 16% par rapport à la même période un an auparavant.

Pour la première fois depuis le dernier trimestre 2008, les livraisons de serveurs physiques se sont légèrement améliorées, de 2,8%, soit 110 000 serveurs. Dans le même temps, les revenus liés aux solutions logicielles de virtualisation ont progressé de 3,9%, à 158 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'année, 355 000 serveurs virtualisés et 485 000 licences pour des applications de virtualisation ont été livrés, ce qui reste globalement largement plus faible qu'en 2008. Avec sa légère hausse affichée, le dernier trimestre 2009 serait donc pour les analystes d' IDC une période charnière marquant un redécollage du marché des serveurs virtualisés après plusieurs trimestres de difficultés liées à la crise économique mondiale.


HP et VMware en position de leaders

Le renouvellement des équipements et le feu vert donné par les directions des entreprises envers la virtualisation des serveurs sont cités comme facteurs de cette évolution qui pourrait signaler le début des grands cycles de renouvellement du parc informatique, reportés jusqu'à présent pour cause de crise.

L'Europe de l'Ouest reste le principal moteur de croissance en matière de serveurs virtualisés, 20,2% des nouveaux serveurs livrés fin 2009 étant virtualisés, contre 19,3% un an auparavant, mais l' Europe centrale est également en train d'accélérer son niveau d'adoption.

Les analystes continuent de voir dans cette tendance le prochain standard d'efficacité des entreprises, dont l'étape suivante sera la redéfinition des politiques et procédures IT, avec une automatisation grandissante des outils à mesure que la densité en machines virtuelles s'accroît.

HP reste le leader sur le marché européen en matière de livraisons de serveurs virtualisés, avec une part de marché de 50%, suivi par Dell puis IBM. Du côté des plates-formes de virtualisation, c'est VMware qui continue de dominer malgré une érosion de ses ventes.

Microsoft, avec Hyper-V, a gagné des points mais c'est la plate-forme XenServer de Citrix qui a affiché la plus forte croissance grâce à un changement de modèle économique introduisant du gratuit, mais qui devra encore être monétisé par la suite.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]