IDC : les ventes de mobiles explosent au premier trimestre

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Selon IDC, il s'est écoulé 371,8 millions de téléphones portables dans le monde au premier trimestre 2011, soit 20% de plus que l'an dernier. Mais ce n'est pas forcément le Top 3 mondial qui en profite le plus.

logo IDCLes ventes mondiales de mobiles se portent bien, très bien. Le cabinet d'études IDC enregistre une croissance de 20% au premier trimestre 2011, soit 371,8 millions d'unités écoulées, mais le paysage du marché mobile a changé.

Alors qu'il y a trois ou quatre ans, rien ne semblait résister aux acteurs du Top 5 mondial, la croissance est désormais portée par les autres fabricants qui profitent de la croissance du marché des smartphones et de la demande sur les marchés émergents, tandis que les principaux vendeurs mondiaux de mobiles affichent une croissance très inférieure à celle du marché, voire reculent carrément.

Si les mobiles classiques restent la catégorie la plus vendue, ils sont soumis à la pression croissante du segment des smartphones et même  les meilleures niches des feature phones, comme les terminaux de messagerie, ont du mal à conserver leur position.


Quand les gros freinent, les petits accélèrent

Dans le top 5 mondial, Nokia est toujours leader des ventes de téléphones portables, avec 29,2% de part de marché mais il stagne, ne progressant en livraisons que de 0,6%. Derrière, Samsung vend plus de terminaux que l'an dernier mais la croissance de ses ventes reste à un chiffre. Au troisième rang mondial, LG Electronics, qui a souffert d'un démarrage manqué dans les smartphones, a vu ses ventes de téléphones et sa part de marché reculer sensiblement.

Au quatrième rang, Apple fait partie des grands gagnants du trimestre à la seule force de ses smartphones iPhone, écoulés à 18,7 millions d'exemplaires ( contre 8,7 millions à la même époque l'an dernier ).

Au cinquième rang mondial, le chinois ZTE consolide son nouveau rang de fabricant majeur de téléphones portables, avec une jolie croissance de ses ventes de 45%. Le reste du marché, représenté par la catégorie " Autres " dans le classement d' IDC, affiche tout de même une croissance moyenne de 46%, suggérant que la croissance profite aussi aux petits acteurs quand les grands fabricants sont en panne.

Complément d'information
  • IDC : les ventes de mobiles classiques en baisse sur T2 2011
    Si les smartphones poursuivent leur impressionnante croissance, le cabinet d'études IDC note pour la première fois depuis 2009 une baisse des ventes des téléphones traditionnels sur le deuxième trimestre 2011.
  • IDC : joli rebond des ventes de mobiles fin 2009
    La fin d'année 2009 a été marquée par un fort rebond des ventes de téléphones portables, selon le cabinet d'études IDC, ce qui a permis d'afficher une croissance à deux chiffres par rapport à l'an dernier.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]