IDéNum : l'identifiant numérique unique de l'État relancé

Le par  |  3 commentaire(s)
Eric Besson

Le ministre de l'Industrie et de l'Économie numérique a annoncé le lancement d'une étude de préfiguration d'un consortium IDéNum pour amorcer le déploiement de l'identifiant numérique unique.

Eric BessonPrésenté il y a plus d'un an par Nathalie Kosciusko-Morizet, le projet IDéNum a été plutôt discret depuis. Éric Besson a repris le portefeuille de l'Économie numérique en France et n'a visiblement pas oublié " l'identité numérique multi-services ".

IDéNum a été présenté en 2010 comme l'association d'un certificat avec un support physique de type clé USB, carte à puce, carte SIM d'un téléphone portable, et un code secret pour l'activation du support. Il doit permettre l'accès à des comptes en ligne, sites Web publics et privés arborant le label IDéNum.

En dépit de solutions de type Facebook Connect mentionnées par Éric Besson, ce dernier estime que IDéNum a toujours du sens : " je ne veux pas que les identités numériques des internautes français dépendent d'acteurs privés qui collectent des données personnelles à des fins commerciales, et peuvent les transmettre à des acteurs tiers dans des conditions de sécurité parfois insuffisantes ".

Quatre premiers partenaires pour IDéNum sont déjà déclarés : La Poste, SFR, France Télécom Orange et la Fédération bancaire française. Dans les prochains mois, ils proposeront des solutions commerciales.

Une étude de préfiguration a été lancée afin de dégager des " préconisations pour un modèle économique " et un déploiement à grande échelle. Pour l'internaute, il devrait en coûter de l'ordre de 12 euros par an. Les conclusions finales de l'étude sont attendues à l'automne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #786311
C'est quoi cette nouvelle taxe ??? De qui se moque-t-on et pourquoi l'internaute devrait encore payer ?
Jusqu'à 500 millions d'euros par an directement puisés dans le portefeuille du contribuable connecté, quelle belle idée...

La CNE nouvelle génération devrait proposer en option (payante ?) une carte à puce permettant la même chose, je ne vois pas l'intérêt de multiplier les technologies.

Marre d'être considéré comme un portefeuille sur pattes par les politiques.
Le #786431
ON N'EN VEUT PAS !

Ca va surtout servir à pister les internautes afin de limiter leur liberté d'expression.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]