IEA : toujours plus d'énergie consommée par les gadgets

Le par  |  0 commentaire(s)
IEA logo

La prévision se répète d'année en année : malgré les améliorations concernant l'efficacité énergétique, l'ensemble de nos équipements électroniques consomment toujours plus d'énergie.

IEA logoDans son dernier rapport, l' IEA ( Agence internationale de l'Energie ) rappelle que la multiplication de nos gadgets électroniques ( ordinateurs, téléviseurs, téléphones portables ) représente un coût toujours plus important en énergie, au point que la consommation d'électricité liée à leur utilisation devrait être multipliée par trois d'ici 2030.

Le constat n'est pas nouveau et est régulièrement remis en perspective au fil des ans mais il apparaît de plus en plus que l'accroissement du taux d'équipement des produits électroniques annule les gains d'efficacité énergétique apportés par l'amélioration des technologies.

Individuellement, les produits électroniques consomment beaucoup moins d'énergie que les générations précédentes mais ils sont maintenant tellement nombreux que la consommation globale d'énergie continue d'augmenter rapidement.


Agir au niveau industriel
L' IEA note que les gadgets électroniques comptent pour 15% de la consommation moyenne d'électricité d'un foyer et que cette proportion est en croissance rapide. Avec bientôt 1 milliard d'ordinateurs personnels et presque 2 milliards de téléviseurs, sans compter les téléphones portables, la consommation d'énergie des produits issus des TIC va doubler d'ici 2022 et tripler à partir de 2030, prévient l'Agence...si l'on ne met pas en place de strictes politiques de gestion.

L' IEA invite les industriels à recourir aux dernières technologies disponibles pour réduire encore la consommation de leurs appareils électroniques. L' IEA estime ainsi qu'il serait possible de diviser par deux la consommation d'énergie des produits et conduire à une consommation globale augmentant de moins de 1% par an jusqu'en 2030.

Cela réduirait la facture énergétique des foyers de 130 milliards de dollars en 2030 et éviterait d'avoir à construire une capacité énergétique supplémentaire de 260 gigawatts sur cette période, soit plus que la capacité de production actuelle du Japon.

Pour l' IEA, il ne s'agit pas seulement d'utiliser les composants les plus performants mais bien d'inciter les fabricants à s'organiser pour garantir les politiques d'efficacité énergétique les plus performantes, avec un encadrement des pouvoirs publics.

Si l'organisation vise principalement les industriels dans son rapport, on rappellera aussi l'importance de pratiques élémentaires au niveau des consommateurs, comme ne pas laisser brancher inutilement les chargeurs de mobiles ou débrancher les équipements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]