Ig Nobel : travaux de recherche qui font rire puis réfléchir

Le par  |  6 commentaire(s)
Einstein

Quand la recherche scientifique ne se prend pas trop au sérieux, cela donne lieu à la cérémonie annuelle des Ig Nobel au cours de laquelle depuis plus de 15 ans maintenant, sont récompensés quelques-uns des travaux les plus " décalés " dirons-nous.

Quand la recherche scientifique ne se prend pas trop au sérieux, cela donne lieu à la cérémonie annuelle des Ig Nobel au cours de laquelle depuis plus de 15 ans maintenant, sont récompensés quelques-uns des travaux les plus " décalés " dirons-nous. Les instigateurs de ces derniers jouent généralement le jeu et c'est non sans une certaine fierté qu'ils viennent recevoir leur haute distinction.


Le palmarès 2006

  • Ornithologie : Ivan R. Schwab et Philip R.A. May de l'Université de Californie, pour leurs travaux expliquant pourquoi les piverts n'ont pas de maux de tête.

  • Nutrition : Wasmia Al-Houty de l'Université du Koweit et Faten Al-Mussalam de l'autorité publique pour l'environnement du Koweit, pour avoir démontré que les bousiers (scarabées) sont des mangeurs méticuleux.

  • Acoustique : D. Lynn Halpern, Randolph Blake et James Hillenbrand d'une université de Chicago, pour avoir expliqué pourquoi les gens détestent le bruit émis par des ongles grattant un tableau noir.

  • Mathématiques : Nic Svenson et Piers Barnes, de l'organisation australienne du Commonwealth pour la science et la recherche, pour avoir calculé le nombre de photos qui doivent être prises afin d'être sûr (ou presque) que dans le groupe photographié, personne n'aura les yeux fermés.

  • Littérature : Daniel Oppenheimer de l'Université de Princeton, pour son rapport sur les problèmes générés par l'utilisation de mots longs sans que cela ne soit nécessaire.

  • Médecine : Francis M. Fesmire de l'université du Tennessee et Majed Odeh, Harry Bassan, Arie Oliven d'un centre médical israélien, pour leurs rapports sur le traitement d'un hoquet persistant via un massage rectal digital.

  • Chimie : Antonio Mulet, José Javier Benedito, José Bon et Carmen Rosselló d'universités espagnoles, pour leur étude sur la vélocité ultrasonique dans le fromage Cheddar en fonction de la température.

  • Biologie : Bart Knols et Ruurd de Jong d'une université agricole des Pays-Bas, pour avoir démontré que le moustique anophèle femelle qui propage le paludisme, est autant attiré par l'odeur du fromage Limburger que par celle émanant de pieds humains.

Deux autres prix sont particulièrement à mettre en exergue. Un pour cause de chauvinisme et un autre parce qu'il s'agit d'une invention dont nous vous avions parlé dans une de nos
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #135060
"
Médecine : .... leurs rapports sur le traitement d'un hoquet persistant via un massage rectal digital.
"


MDDRRRRR

le premier nobel gagné les doigts dans le... cul.
Le #135073
"Héhé maman ! j'ai eu le prix nobel !"
"oh mais c'est super ! tu l'as eu grace à des recherches en physique nucléaire '"
"non..."
"la chimie alors '"
"non... j'ai trouvé comment guerir d'un hoquet avec un massage rectale..."
" "
Le #135113
c kler que le coup du massage rectal, trop fort
la question est qui a servi de cobail ...
Le #135115
J'essaie ce soir ...
Le #135243
Pas mal tout ca, ca aidera surement le monde ( je ne suis pas ironique) d'une facon ou d'une autre

Sinon pour le toucher rectal, ben avoir un hoquet pdt des annees ca doit etre horrible donc on essaie tout ce qui pourrait marcher '

Dreamer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]