Apple iGroups : brevet d'application pour réseaux sociaux

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Patently Apple
iPhone iGroups

Apple a déposé un brevet posant les bases d'un service de réseau communautaire permettant de partager des données entre utilisateurs de smartphones via une infrastructure en cloud.

iPhone iGroupsiGroups n'est peut-être pas le nom définitif du service détaillé dans le cadre d'une demande de brevet auprès de l' USPTO mais il définit bien sa nature : faire interagir une communauté d'utilisateurs dans le cadre d'un réseau communautaire à partir de leur terminal mobile.

Le service est décrit comme une application pour iPhone qui devrait également fonctionner par l'intermédiaire de MobileMe et permet à des groupes de partager des informations et données, voire de communiquer entre eux, dans le cadre d'un événement particulier ( concert, salon... ).


Une application pour la prochaine version d' iPhone OS ?
iGroups met l'accent sur la notion d'authentification et de sécurité ( fonctionnement par tokens ) et sur la notion de localisation. Le premier point doit permettre de faire transiter des données de façon sécurisée sur des terminaux intermédiaires servant de relais.

Et si le terminal ne dispose pas de système de positionnement, le fonctionnement du système permet de créer l'équivalent d'un système GPS virtuel, ce qui permettrait d'utiliser iGroups même sur un iPod Touch, pourvu qu'un accès à Internet existe quelque part au sein du micro-réseau communautaire formé.

Apple a ainsi mis au jour plusieurs concepts d'applications relatives aux réseaux sociaux depuis le début de l'année, ce qui pourrait signifier que cet aspect sera prégnant dans la prochaine évolution de son système iPhone OS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #612591
Et il faut un brevet pour ça ?
Décidément je ne comprends rien de rien.

Si demain twitter fait la même chose :
utiliser la géoloc afin de permettre à des groupes informels regroupés autour d'une timeline de communiquer (à noter qu'il n'y a pas besoin de twitter pour ça, il suffit d'un site web) ; ça tombe sous le coup du brevet ?
Et si l'on constitue une communauté autour d'un regroupement de mobiles (via une appli J2ME par exemple et au travers de Bluetooth ou WiFi) on tombe sous le coup du brevet également ?

Bref, le brevet ça devient vraiment une arme anti-concurrents réservée aux friqués.

Car n'importe qui peut avoir ce genre d'idée (je les ai eu il y a bien longtemps) mais seuls ceux qui ont du fric pourront vraiment déposer leur idée.
C'est typiquement l'histoire de l'inventeur de l'ipod qui faute de pouvoir avancer les fonds en vue d'une protection mondiale s'est fait volé l'idée par ... Apple justement !

db


db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]