Messagerie instantanée + entreprises = pertes colossales !

Le par  |  18 commentaire(s)

L'étude menée par Basex, un cabinet de consultant, a cherché à évaluer le poids de la messagerie instantanée sur le rythme de travail des employés de bureau de sociétés américaines.

L'étude menée par Basex, un cabinet de consultant, a cherché à évaluer le poids de la messagerie instantanée sur le rythme de travail des employés de bureau de sociétés américaines. Bien que mettre à disposition des employés la plus grande base de connaissances qu'est Internet n'est pas une mauvaise chose en soi, celle-ci n'est pas forcément utilisée à des buts professionnels et ne permet pas de garder toute sa concentration pour accomplir ses tâches, du moins selon ce que rapporte l'étude.


11 interruptions par heure
Les alertes emails apparaissant sur le bureau, ou les discussions par les messageries instantanées tels Live Messenger et Yahoo! Messenger, interromptent en moyenne 11 fois par heure un employé. Leur démocratisation au sein des entreprises implique des pertes difficiles à estimer.

Selon Basex, c'est environ 28% du temps de travail de chaque employé, soit environ 2,1 heures par jour, qui est consacré à ces nouvelles "activités". En effet, après les détournements d'attention induits par les alertes de réception de messages, il faudrait environ 4 à 5 minutes pour se concentrer à nouveau sur la tâche en cours. A cela il faut ajouter bien sûr la durée plus ou moins longue de l'interruption qui peut être la poursuite de la discussion ou la rédaction d'un email de réponse.

D'autres études arrivent au mêmes constat. Elles indiquent de la même façon entre 6 et 10 interruptions par heure pour la plupart des employés. Basex  a tenté de mesurer le coût engendré par ces activités parasites et estime que  la perte de productivité s'élève à 588 milliards de dollars sur l'économie américaine cette année.

En outre, l'étude rappelle que suivant certaines périodes, les distractions liées à Internet sont  beaucoup plus fréquentes. En cette période des fêtes, la forte croissance du commerce en ligne est sans aucun doute due au grand nombre de clients qui, depuis l'ordinateur de leur bureau, effectuent des achats ou planifient leurs vacances ce qui n'est pas vraiment propice à la productivité.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #146418
fo bloquer tous les messengers en entreprise c'est la seule solution !
Le #146421
@ seyed : c'est au moins un troll ça !

Sérieusement, on passe des journées de plus en plus longues au bureau malgré les 35h (en ce qui me concerne, c'est souvent 8h ->19h/20h) sans que ce soit considéré comme des heures supplémentaires alors qu'ils nous laissent un peu de liberté pour communiquer (les messenger coûtent moins cher que les communications téléphoniques perso du bureau), faire nos courses sur le web...

Ceci dit, je suis d'accord, quel que soit le mode de communication utilisé à des fins personnelles (messenger, mel ou tel) il y a toujours des abus et c'est souvent à cause de ces abus générés par une minorité de personnes que des restrictions globales sont prises.
Le #146424
Oui enfin bon, ce qu'ils oublient "un petit peu" c'est que les interruptions des mails sont la plupart du temps professionnelles dans la journée.....

Perso je sais que je m'en payais pas loin d'une trentaine PAR JOUR en moyenne au taff, dont plus des 2/3 étaient légitimes(et je n'utilisais pas mon mail pro à des fins persos, que pour le boulot....).
Le #146435
Bosseurs ces Américains, 9 ou 10 heures au boulot, mais pour papoter
Fainéants ces Français, 7 heures au boulot, mais pour bosser
Je vous concède qu'il y a des exceptions des deux côtés mais les études statistiques montrent que les Français sont parmis les plus productifs au monde
Donc les 35 heures qui gènent la production c'est une vaste blague, les patrons aimeraient la même productivité pour 39 heures, pour le même prix
Le beurre, l'argent du beurre et les cuisses de la fermière
Le #146446
phebus >lol ta dernière phrase.

Cela dit j'ai entendu la même chose que toi, à savoir que les Français sont parmis les plus productifs (derrière le Japon il me semble).

Sinon pour les messengers en entreprises, je trouve ça beaucoup 2,1h par jour, je ne susi pas sur que ce soit la réalité...
Le #146447
Conclusion de la news:
Les entreprises vont embaucher du personnel supplémentaire pour pallier à la baisse de production induite par les mails et autres IM; ils prévoient ainsi une baisse du chômage de 40% dans les 3 années à venir !!

<img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" /> ha non'... c'est pas comme ça qu'il fallait comprendre l'histoire'.... dommage....
Le #146449
jajax999 >Non, ça couterai bien trop cher, et les patrons de ces entrprises ne pourrait alors plus partir avec des "golden parachutes"...

pfiou ce troll que je viens de lancer.
Le #146450
les IM servent aussi au boulot, qu'est-ce qu'ils en font de sametime '
Le #146461
@thepdf
Sametime n'est pas obligatoirement ouvert sur Internet, donc pas de contacts "privés". Ces contacts privés occasionnent beaucoup d'abus car plus discret que le téléphone par exemple.

En tout cas il est surprenant que ce genre d'étude se concentre uniquement sur une technique de communication sans regarder l'incidence sur les autres : se faire déranger sur un IM, c'est souvent ne pas se faire déranger par téléphone, et le téléphone est certainement plus perturbant qu'un popup que l'on peut fermer (ou positionner l'IM en "do not disturb" )...
Le #146467
Moi je dis qu'ils ont bien raison. Supprimons ces IM, téléphones et autres ordinateurs comme ça on ne sera plus derangé dans notre travail quotidien
@EmpereurZorg : le but des études n'est pas d'établir des faits ou la 'vérité' mais de valider les thèses de ceux qui l'ont commandée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]