Implants cérébraux : un tétraplégique retrouve le sens du toucher

Le par  |  10 commentaire(s)
Implant cérébral tétraplégique

La science progresse chaque jour un peu plus dans le développement d'implants cérébraux permettant de communiquer avec des interfaces robotiques. Un projet a ainsi permis à un tétraplégique de 28 ans de retrouver partiellement le sens du toucher.

La médecine se tourne actuellement de plus en plus vers la science et les technologies pour proposer des solutions permettant de combler l'absence de traitement. C'est ainsi que le cerveau et ses signaux sont devenus en quelques années le centre de toutes les attentions dans le but de créer des interfaces homme-machine capables de reconnecter le corps et l'esprit lorsqu'un traumatisme ou une maladie a rendu cela impossible.

Nathan Copeland est un tétraplégique américain de 28 ans qui s'est porté volontaire pour tester un nouvel implant cérébral. Quatre microélectrodes ont été positionnées dans la partie de son cerveau qui gère les fonctions tactiles des doigts et de la paume de sa main droite. Les électrodes captent ainsi les signaux émis par le cerveau et les transmettent à un bras robotique.

  

Le patient est ainsi capable de contrôler un bras articulé pour récupérer une certaine autonomie. Ce type de démonstration n'est pas nouveau, et cette fois le projet va beaucoup plus loin.

En effet, les capteurs installés dans son cerveau sont à double sens et renvoient également des informations au cerveau. Des capteurs installés sur la main robotique qu'il contrôle par la pensée renvoient ainsi des informations tactiles vers le patient, ce qui lui permet de récupérer la sensation du toucher. Le patient est ainsi capable, les yeux bandés, de reconnaitre quel doigt de la prothèse robotique est touché avec 80% d'efficacité.

Ce système permettrait de rendre les prothèses robotiques véritablement exploitables en permettant de gérer la pression de la prise en main, ou sur un stylo par exemple. Nathan Copeland est désormais capable de décrire ce qu'il touche dans 93% des cas.

Reste qu'il faudra réaliser des avancées dans le domaine des matériaux utilisés pour la confection des électrodes. Les limites du système sont d'ordre physiologique : passé quelques mois, les tissus commencent à entraver le fonctionnement des électrodes jusqu'à en bloquer totalement l'utilité. C'est là que se trouve le plus gros défi à relever dans le développement de ces interfaces, la science se tournant désormais vers les implants nanoscopiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1928217
Impressionnant
Le #1928221
Voilà les bienfaits des avancées technologiques. On en parle pas assez !
Il n'y pas que du mauvais, la preuve
Le #1928230
Tout comme Safirion, je trouve cela également impressionnant. Quel bonheur pour ces gens de pouvoir faire bouger un membre (même s'il est artificiel).

Voilà un domaine où l'on devrait investir des milliards au lieu de les engloutir dans certains projets spatiaux sans avenir
Le #1928231
C'est une excellent nouvelle ! J'espère que cela va progresser le mieux possible dans cette avancée qu'on peut dire spectaculaire !
Anonyme
Le #1928233

passé quelques mois, les tissus commencent à entraver le fonctionnement des électrodes jusqu'à en bloquer totalement l'utilité. C'est là que se trouve le plus gros défi à relever dans le développement de ces interfaces, la science se tournant désormais vers les implants nanoscopiques.


Si ça peut financer les recherches sur l'infini petit. Je dis oui.


Le #1928273
Ulysse2K a écrit :

Tout comme Safirion, je trouve cela également impressionnant. Quel bonheur pour ces gens de pouvoir faire bouger un membre (même s'il est artificiel).

Voilà un domaine où l'on devrait investir des milliards au lieu de les engloutir dans certains projets spatiaux sans avenir


Le spacial permet également de grandes avancées dans des technologies qu'on utilise tous les jours hein
Le #1928276
Il a l'air tout excité dis donc
Le #1928279
Safirion a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Tout comme Safirion, je trouve cela également impressionnant. Quel bonheur pour ces gens de pouvoir faire bouger un membre (même s'il est artificiel).

Voilà un domaine où l'on devrait investir des milliards au lieu de les engloutir dans certains projets spatiaux sans avenir


Le spacial permet également de grandes avancées dans des technologies qu'on utilise tous les jours hein


Je ne dis pas que le spatial ne sert à rien mais il y a des projets sans avenir qui absorbent bien trop d'argent :

- Envoyer des hommes sur Mars ? Pourquoi ?
- Envoyer (encore) des sondes sur Mars ? Pourquoi ?

Sur ce dernier point, voilà une petite news qui exprime un peu mon amertume à ce sujet :
http://www.ouest-france.fr/sciences/espace/mars/exomars-le-module-europeen-touche-le-sol-de-mars-et-ne-repond-pas-4572130 ... Si on ne "répare pas" combien de millions seront perdus ?
Le #1928607
Génial !!!

Et comme le disent certains, des budgets mieux alloués (défense par ex.) à ces projets permettraient d'agrandir les pas sur le chemin de la découverte...
Le #1928688
Ulysse2K a écrit :

Safirion a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Tout comme Safirion, je trouve cela également impressionnant. Quel bonheur pour ces gens de pouvoir faire bouger un membre (même s'il est artificiel).

Voilà un domaine où l'on devrait investir des milliards au lieu de les engloutir dans certains projets spatiaux sans avenir


Le spacial permet également de grandes avancées dans des technologies qu'on utilise tous les jours hein


Je ne dis pas que le spatial ne sert à rien mais il y a des projets sans avenir qui absorbent bien trop d'argent :

- Envoyer des hommes sur Mars ? Pourquoi ?
- Envoyer (encore) des sondes sur Mars ? Pourquoi ?

Sur ce dernier point, voilà une petite news qui exprime un peu mon amertume à ce sujet :
http://www.ouest-france.fr/sciences/espace/mars/exomars-le-module-europeen-touche-le-sol-de-mars-et-ne-repond-pas-4572130 ... Si on ne "répare pas" combien de millions seront perdus ?


J'pense qu'il y a une part de curiosité et une part de "qui a la plus grosse".

Mais le fait est que si on envoit des Homme sur Mars, cela permettra d'améliorer nos méthodes de propulsion, notre compréhension des relations humaines dans un lieu clos, etc...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]