Des imprimantes 3D qui pourraient révolutionner la guerre et l'économie

Le par  |  14 commentaire(s) Source : AFP
Impression-3D

On en parle actuellement davantage dans l'optique de sa démocratisation auprès des particuliers, mais l'impression 3D continue également d'évoluer dans les secteurs industriels et d'autres domaines.

Si l'année 2015 devait être l'occasion de voir arriver encore plus de modèles d'imprimantes 3D dédiées aux particuliers, la technologie pourrait également faire un bond dans d'autres secteurs, et entrainer une petite révolution.

impression 3D pearl 0Prochainement, certains brevets cruciaux dans le domaine de l'impression 3D vont permettre à une foule de constructeurs d'exploiter des activités jusqu'ici réservées à quelques élus. Les imprimantes capables d'imprimer avec du métal, du bois, des tissus et autres matériaux devraient ainsi se multiplier et devenir plus accessibles. De quoi bouleverser le monde de la manufacture et permettre aux artisans d'étendre leurs services, d'automatiser leur production,et de faire évoluer leurs structures.

L'armée américaine a récemment lourdement investi dans l'impression 3D afin de pouvoir imprimer directement des uniformes, de la peau synthétique pour soigner les blessés, des aliments, ou des outils et pièces de rechange pour les véhicules ou armes directement sur le terrain.

impression 3D Le MIT a déjà initié la prochaine étape de l'impression en évoquant une technologie 4D avec des matériaux imprimés capables de changer de forme en fonction de certains facteurs ( tension électrique, changement de température, contact avec de l'eau ou de l'air). Cette technologie intéresse l'armée qui y voit l'occasion d'imprimer des uniformes caméléons dont les propriétés ou l'apparence changeraient en fonction de l'environnement.

Récemment, c'était la NASA qui déployait une imprimante 3D, la première de l'histoire, dans l'espace. Elle en faisait la démonstration en envoyant une clé à douille par mail, imprimée directement depuis l'ISS.

Mais ces pièces imprimées s'installent également aujourd'hui plus facilement dans certains dispositifs complexes comme des réacteurs d'avion, des modules de refroidissement de fusée. BAE Systems a évoqué l'idée qu'un jour, la société soit en mesure d'imprimer intégralement un aéronef depuis une station d'impression 3D.

Se pose alors un ensemble de questions face à cette avancée technologique. Si des mesures de restriction ont été adoptées à l'échelle internationale concernant la détention de certains objets comme les armes à feu, certaines technologies militaires... Comment le monde va-t-il encadrer l'usage de ces imprimantes capables de reproduire avec précision presque n'importe quel élément ?

La technique avancée de production que permet ce type de machine devrait ouvrir la porte à certains abus. On a pu en juger avec l'impression d'armes à feu, mais qu'en serait-il de bombes sophistiquées rendues compactes grâce à l'impression 3D ?

Presque 30 ans après son invention, l'impression 3D est sur le point de véritablement prendre son envol, et chacun pourra prochainement accéder à des techniques de création et de production qui étaient impossibles avec les méthodes traditionnelles. " C'est la première fois depuis très longtemps qu'intervient un bouleversement aussi radical en matière d'ingénierie industrielle" a partagé le responsable de BAE Systems, reste désormais à savoir quelle ampleur prendra cette révolution dans les années à venir.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1826262
paragraphe 3, imprimer des aliments?
Le #1826268
a écrit :

paragraphe 3, imprimer des aliments?


Ca me fait penser à un reportage dans je ne sais plus quel pays où ils sont tellement pauvre, qu'ils mangent des galettes de terre ...
Le #1826272
Vu la qualité des impressions sur les imprimantes destinées aux particuliers, je pense qu'il va ebncore falloir attendre 5 à 10 ans avant que ça commence à devenir intéressant.
Anonyme
Le #1826365
a écrit :

paragraphe 3, imprimer des aliments?


Mouais, effectivement c'est en particuliers les Néerlandais qui sont en pointe sur ce terrain et des groupements américains de végétariens/végétaliens qui comptent produire ainsi en masse des aliments/steaks à base de protéines qui ressemblent à de la vraie viande, donc acceptable pour eux car pas d'animaux tués pour l'occasion avec une portée "écologique" car pas d'émission de pets d'animaux : CO2, Méthane, etc...

Donc, tu as une sorte d'imprimante qui "imprime" par couches successives la texture de la viande par dépôt de protéines...

Pas très ragoutant personnellement, mais je peux éventuellement comprendre la "philosophie" et l'état d'esprit...

Vu dans un reportage de France 5 ou Arte que je dois avoir encore dans mes archives...
Le #1826387
quand on fait la guerre on ne pense pas à l'economie et encore moins à son imprimante
Anonyme
Le #1826466
J'ai pas encore retrouvé le reportage concernant l'usage de l'imprimante 3D pour la création d'aliments, mais j'en ai retrouvé un autre datant de 2014 qui a été diffusé sur France 5 où les Néerlandais (oui encore eux) utilisaient la technologie de culture de cellules souche de bovins pour créer de toute pièce un steak haché !!!

Bon, c'était encore de l'expérimentation et le scientifique parlait d'un début de commercialisation d'ici 5 à 7 ans à un prix avoisinant les 70 à 80 € du kilo, mais ils estimait que par la suite le prix devrait tomber à 10 ou 15 € du kilo...

Le titre du reportage : "Le steak haché sur le gril" et cette partie tout en fin du reportage ne durait que quelques minutes...
Le #1826473
Arobase40 a écrit :

J'ai pas encore retrouvé le reportage concernant l'usage de l'imprimante 3D pour la création d'aliments, mais j'en ai retrouvé un autre datant de 2014 qui a été diffusé sur France 5 où les Néerlandais (oui encore eux) utilisaient la technologie de culture de cellules souche de bovins pour créer de toute pièce un steak haché !!!

Bon, c'était encore de l'expérimentation et le scientifique parlait d'un début de commercialisation d'ici 5 à 7 ans à un prix avoisinant les 70 à 80 € du kilo, mais ils estimait que par la suite le prix devrait tomber à 10 ou 15 € du kilo...

Le titre du reportage : "Le steak haché sur le gril" et cette partie tout en fin du reportage ne durait que quelques minutes...


et tu te léchais les babines
Anonyme
Le #1826499
candylover a écrit :

Arobase40 a écrit :

J'ai pas encore retrouvé le reportage concernant l'usage de l'imprimante 3D pour la création d'aliments, mais j'en ai retrouvé un autre datant de 2014 qui a été diffusé sur France 5 où les Néerlandais (oui encore eux) utilisaient la technologie de culture de cellules souche de bovins pour créer de toute pièce un steak haché !!!

Bon, c'était encore de l'expérimentation et le scientifique parlait d'un début de commercialisation d'ici 5 à 7 ans à un prix avoisinant les 70 à 80 € du kilo, mais ils estimait que par la suite le prix devrait tomber à 10 ou 15 € du kilo...

Le titre du reportage : "Le steak haché sur le gril" et cette partie tout en fin du reportage ne durait que quelques minutes...


et tu te léchais les babines


BERKKK !!!

Je suis un carnivore : un vrai de vrai, mais on ne me fera pas avaler une couleuvre pour autant...
Le #1826528
dans ce cas il te manque quelques trucs pour devenir un vrai carnivore
Anonyme
Le #1826531
candylover a écrit :

dans ce cas il te manque quelques trucs pour devenir un vrai carnivore


Il ne me manque rien, car j'ai tout ce qu'il me faut et je n'ai pas besoin de gibiers de brousse avec le risque d'attraper l'Ebola...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]