Informa : les 10 tendances telecom et media pour 2011

Le par  |  0 commentaire(s)
informa logo pro

Comme chaque fin d'année, les analystes proposent une liste des tendances pour l'année suivante. Le cabinet Informa Telecoms & Media propose un Top 10 pour les secteurs des télécoms et des média de ce qu'il ne faudra pas manquer en 2011.

Informa logoLa boule de cristal est de sortie chez les analystes, comme chaque fin d'année, pour tenter de dresser une liste des tendances majeures de l'année à venir. Dans le secteur des télécoms, l'année 2010 a été plutôt chargée avec la croissance explosive des smartphones, l'arrivée des premiers réseaux LTE ( Long Term Evolution ) mais aussi une bataille des contenus et des canaux de distribution, portails de téléchargements en tête.

Le cabinet d'études Informa Telecoms & Media apporte sa pierre à l'édifice en produisant un Top 10 des tendances 2011 dans les télécoms ( au sens large ) en notant que la vigueur de l'année 2010, marquée par le rebond issu de la sortie de la crise économique mondiale de 2009.

Les opérateurs mobiles en ont profité, les équipementiers télécom s'activent sur les réseaux de prochaine génération et les fabricants de terminaux ont surfé sur le succès de smartphones qui ne sont plus cantonnés au seul segment haut de gamme ou professionnel.


Ce qu'il faudra surveiller en 2011
Sur cette base, les analystes ont tenté de mettre en évidence 10 thématiques qui devraient rythmer l'évolution du marché des télécoms en 2011.

  1. Les opérateurs cherchent la bonne plate-forme mobile pour smartphone : difficile de soutenir tous les OS mobiles du marché mais pas simple non plus de se mettre sous la coupe d'un OS en particulier. Les opérateurs doivent décider s'ils créeront leur propre plate-forme ou s'ils soutiendront un OS tiers, avec les conséquences que cela implique sur leur modèle économique et à l'heure où plusieurs acteurs rêvent de les cantonner à un rôle de fournisseur de tuyaux.
  2. La démocratisation des smartphones : elle a déjà commencé en 2010 et devrait se prolonger l'an prochain, amenant les smartphones sur le segment d'entrée de gamme avec une stratégie de marché de masse très favorable aux opérateurs. Informa prévoit q'il s'écoulera 342 millions de smartphones en 2011, soit 27% du total des mobiles écoulés.
  3. Partenariats stratégiques entre opérateurs et acteurs du Web : travailler ensemble plutôt que de s'opposer de peur de voir une partie des revenus être drainés ailleurs, ce sera l'un des enjeux de 2011.
  4. Les marchés verticaux, une opportunité : le M2M ( Machine to Machine ) a pris suffisamment d'ampleur pour permettre aux opérateurs d'explorer de nouvelles voies du côté des marchés verticaux, avec un intérêt particulier pour le marché de la santé, très prometteur.
  5. Le Web 2.0, un moteur de croissance : messagerie instantanée et réseaux sociaux peuvent servir d'attracteurs pour des services plus classiques et créer de nouvelles sources de revenus, d'où l'importance d'en faciliter l'accès via les mobiles.
  6. Encourager le très haut débit fixe : au-delà du déploiement de la fibre, il faut des offres attractives pour inciter les consommateurs à s'y tourner. Mais le VDSL ( Very High bit-rate DSL ) aura aussi un rôle d'intermédiaire à jouer.
  7. Bataille sur les équipements domestiques connectés : les téléviseurs connectés s'invitent dans les maisons mais leurs fonctions sont-elles utilisées pour autant ? La fin d'année 2011 permettra d'y voir plus clair.
  8. Déclin de la TV câblée en Europe occidentale : les offres triple play et quadruple play des opérateurs mobiles, avec leur offre d'IPTV intégrée, sont en train de sonner le glas de la TV par le câble en Europe de l'Ouest.
  9. Encore du travail pour harmoniser le spectre LTE : les efforts d'harmonisation, bien qu'ayant progressé par zones géographiques, sont encore insuffisants au niveau mondial, avec le risque de ralentir la croissance de ce marché. Il y a encore trop de possibilités techniques pour les opérateurs, ce qui risque de poser des problèmes par la suite.
  10. Mutualisation des infrastructures télécom : elle est intéressante pour tous les types de marchés, établis et émergents, facilite l'arrivée de petits acteurs et renforce les interopérabilités.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]