Innovation mobile : la réalité n'est pas ce que vous croyez

Le par  |  1 commentaire(s)
iPhone-6-iPhone-6-Plus-logo

L'avis d'expert de François Benhamou, Directeur Europe du Sud de Novell, pour qui les innovations vantées par les fabricants d'appareils mobiles ne le sont pas tant que cela. Et c'est peut-être mieux pour les entreprises avec la gestion des flottes mobiles.

Innovation : aujourd'hui beaucoup de constructeurs d'appareils mobiles ne jurent que par ce mot. Seulement nous n'avons pas tous la même définition de ce terme, qui avouons-le, a tendance à être galvaudé.

Les annonces Apple du 9 septembre étaient attendues de tous depuis de nombreuses semaines, avec sur toutes les lèvres la fameuse question : « Quelles innovations vont bien pouvoir être au cœur du nouvel iPhone 6 et des autres bijoux technologiques proposés par Apple pour cette fin d'année 2014 ? ». Les médias ont été nombreux à relayer les potentielles innovations proposées par Apple, avant même l'annonce du 9 septembre. Nombreux sont ceux qui ont spéculé entre autres sur les dimensions du nouveau Smartphone à la pomme, l'intégration de la technologie NFC, ou encore l'évolution du design et de la qualité de l'appareil photo. Ces nouvelles caractéristiques, bien qu'apportant plus de valeur ajoutée au produit, peuvent-elles réellement être considérées comme des innovations ?

Innovation + matériel = nouveauté

Les fabricants d'appareils mobiles, qu'il s'agisse de smartphones, tablettes, ou autres dérivés de ces appareils, font de plus en plus de « l'innovation » l'un de leur premier argument de vente. Certains constructeurs basent même le cœur de leurs stratégies de communication autour de ce terme.

François-BenhamouLes constructeurs, même parmi les leaders du marché, sont de plus en plus confrontés à des critiques concernant le décalage entre l'innovation dont ils parlent, et l'innovation technologique qu'ils mettent en vente sur le marché.

Il est incontestable que les technologies utilisées par les smartphones et les tablettes connaissent de profondes et constantes améliorations : résolution d'écran, fonctionnalités de l'appareil photo et vitesse du processeur progressent sans cesse, et les consommateurs accèdent alors à des produits toujours plus performants. Ce sont des avancées notables certes, mais qui ne devraient pas toujours être qualifiées d'innovation à proprement parler.

Par définition, innover consiste, ou du moins devrait consister, à présenter quelque chose de véritablement bouleversant. Ainsi, proposer une nouvelle couleur de coque ou introduire une fonctionnalité type « 2.0 » ne relève pas de l'innovation. En réalité, les fabricants ne sont pas aussi innovants qu'ils l'affirment. Et aussi étrange que cela puisse paraître, c'est sans doute une bonne nouvelle pour les services informatiques qui doivent gérer de plus en plus de flottes d'appareils mobiles aux OS et fonctionnalités divers et variés !

Innovation en entreprises, la DSI ignorée ?

L'innovation qu'elle soit matérielle ou logicielle semble en effet avoir changé de cible. Là où il y a encore une décennie, l'innovation était pensée pour les entreprises et apportée par les DSI, elle est désormais dirigée directement aux utilisateurs finaux à travers les outils qu'ils choisissent eux-mêmes d'utiliser et d'intégrer à leur environnement professionnel.

La généralisation de la politique du BYOD a amené les départements IT à devoir gérer un nombre croissant de nouveaux appareils, ce qui peut représenter un véritable challenge pour les entreprises n'étant pas dotées des outils de gestion des terminaux ou d'applications mobiles adéquats.

La véritable innovation se cache en fait dans le logiciel

En effet, peu importe le buzz autour des futurs smartphones et tablettes dits ultra-innovants, il n'en reste pas moins qu'un iPhone 5s n'est guère différent de l'iPhone 3 en termes de gestion mobile pour les services IT par exemple ! Pour nous tous, consommateurs comme professionnels de l'informatique, c'est une bonne chose. Peu importe la couleur ou la taille de notre téléphone ; ce qui compte, c'est ce que nous pouvons faire avec. A l'inverse, l'innovation logicielle permet quant à elle aux organisations d'accomplir des tâches nouvelles avec du matériel ancien. Par exemple, l'implémentation du cloud et les projets de Big Data sont des moyens pour les entreprises de faire des choses remarquables sans avoir besoin de changer ou mettre à jour l'infrastructure informatique en place.

On parle sans cesse de la vitesse croissante de l'innovation et de l'évolution des équipements mobiles, mais si votre logiciel de gestion des flottes mobiles peut gérer les prochaines « innovations » à venir vous n'avez pas à vous en faire. Avec les bons outils de gestion vous pourrez anticiper suffisamment en amont les évolutions des appareils mobiles transformant le casse-tête en une simple formalité !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1811690
Analyse pertinente...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]