Intel accuse AMD de violation d'accords de licence

Le par  |  3 commentaire(s)
semiconducteurs logo pro

Intel ne reconnaît pas à AMD le droit de transférer ses accords de cross-licensing à la nouvelle entité GlobalFoundries, qui a vu le jour début mars et la menace de la priver des droits d'utiliser ses technologies.

GlobalFoundries logoC'est au début du mois de mars 2009 que les sociétés AMD et ATIC ont donné naissance à un fabricant de semiconducteurs géant du nom de GlobalFoundries, chargé de produire les composants silicium d' AMD et d'autres clients.

A ce titre, GlobalFoundries a hérité d'une partie des ressources d' AMD, dont de la propriété intellectuelle et des accords de licence. Or, le fondeur Intel ne voit pas ce transfert d'un très bon oeil. Il estime que la politique de licences croisées avec AMD ne concerne que la société et non ses co-entreprises, qui doivent renégocier séparément des accords en bonne et due forme.


Intel sourcilleux sur sa propriété intellectuelle
logo intelIntel critique donc ce transfert de propriété intellectuelle qui permet à ATIC d'accéder à ses technologies par l'intermédiaire de GlobalFoundries, dont le statut va au-delà de la simple filiale. Il demande à AMD de clarifier sa position et de rendre publiques les modalités d'accord sur la propriété intellectuelle négociées lors de la création de GlobalFoundries.

Intel estime que le partenariat de cross-licensing négocié en 2001 avec AMD a été violé et menace d'y mettre un terme. Pour Bruce Sewell, vice-président senior d'Intel,

" la propriété intellectuelle d'Intel est une pierre angulaire de son leadership technologique et, depuis plus de 30 ans, la société a toujours considéré comme un axe stratégique la possibilité de monnayer cette propriété intellectuelle à sa juste valeur. Cependant, AMD ne peut pas étendre unilatéralement les droits de licence obtenus d'Intel à un tiers sans son consentement. "

Intel indique avoir pris contact à plusieurs reprises depuis le mois d'octobre 2008 ( quand AMD et ATIC ont annoncé leur intention de rapprochement ) avec AMD pour régler ce problème, sans succès. Ce rappel à l'ordre est donc une première étape pour tenter de trouver une solution par la voie de la médiation. Si rien n'en sort, le ton risque de rapidement se durcir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #428471
Intel critique ce transfert de propriété intellectuelle qui permet à ATIC d'accéder à ses technologies... bla bla bla...

Intel partage ses techniques de gravure avec AMD ? Intel utilise le SOI ? Il a peut-être peur qu'AMD explique à GlobalFoundries comment on implémente le High-k et les métal gates ?

Et puis je croyais qu'Intel venait de demander à TSMC de produire ses Atom ? Et je croyais que l'Atom était compatible x86. Intel n'a donc pas peur que TSMC accède à ses technologies ? Mais Intel a peur que GlobalFoundries y accède.

C'est vraiment n'importe quoi.

Intel n'offre qu'une licence x86 à AMD, et ce dernier lui verse des redevances depuis 30 ans. Cette licence ne fait référence qu'au x86, au MMX, au SSE, et autres technos qui n'ont absolument aucun rapport avec la "production" de puces.

Faudrait faire la différence entre la conception des puces, qui fait appel à la propriété intellectuelle d'Intel, et à la fabrication/production de ces puces, qui se résume en gros à graver des transistors sur des wafers.

Qu'est ce que TSMC, UMC, Chartered, ou GlobalFoundries ont a foutre de la licence x86. Les fonderies produisent des puces, et ce que les circuits qu'elles renferment leurs permettent de faire n'est pas de leur ressort.

Est-ce que nVidia refuse de faire produire ses GPU par TSMC de peur que celui-ci viole sa propriété intellectuelle ? Et c'est la même chose pour les puces d'ATi, et les ARM, et le CELL, et alouette je te plumerai.

J'ai le contrat qui relie AMD et Intel entre les mains, et je ne vois rien qui permettrait à Intel de retirer la licence à AMD:


INTEL & AMD CONFIDENTIAL

PATENT CROSS LICENSE AGREEMENT BETWEEN
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. AND INTEL CORPORATION

This Patent License Agreement is entered into as of January 1, 2001 "Effective Date" by and between Advanced Micro Devices, Inc., a Delaware corporation, having an office at One AMD Place, Sunnyvale, CA and Intel Corporation, a Delaware corporation, having an office at 2200 Mission College Blvd., Santa
Clara, California 95052, U.S.A.

...

Intel, on behalf of itself and its Subsidiaries, hereby releases, acquits and forever discharges AMD, its Subsidiaries that are Subsidiaries as of the Effective Date or become Subsidiaries during the term of this Agreement, and its and their distributors and customers, direct and indirect, from any and all claims or liability for infringement (direct, induced, indirect or contributory) of any Intel Patents that arose prior to the Effective Date of this Agreement, to the extent such infringement would have been licensed under the license granted to AMD hereunder if such license had been in existence at the time of such infringing activity.

...
...


Intel n'a rien à gagner à agir de la sorte.
Je prédis qu'Intel va retirer sa plainte au cours des prochaines semaines.


Le #428501
Il est tout à fait possible en effet qu' Intel cherche à impressionner pour avoir accès au dossier de la création de GlobalFoundries.

Sa position actuelle est que GlobalFoundries n'entre pas dans la définition de "Subsidiaries" évoquée dans le texte (merci d'ailleurs pour cet extrait du contrat).
Le #428971
Intel veut tout savoir sur l'entente entre AMD et ATIC.
Le fait de connaître toutes ces infos lui donnerait un avantage stratégique sur AMD.

De plus Intel veut renégocier, à son avantage, l'entente qui le lie avec AMD.

Reste à voir ce qui arrivera en 2010: procès anti-trust & renégo de l'entente.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]