Production des premiers processeurs 14 nanomètres chez Intel

Le par  |  4 commentaire(s) Source : TechPowerUp!
logo-intel

Intel annonce l'entrée en production des premiers modèles 14 nanomètres dans ses usines.

Alors que les processeurs de la nouvelle génération Haswell ne devraient plus tarder à arriver pour succéder aux processeurs de l’actuelle génération Ivy Bridge, Intel évoque déjà la mise en production de la famille suivante nommée Broadwell dont le lancement est prévu en 2014.

Profitant d’une finesse de gravure 14 nanomètres, contre 22 nanomètres pour ceux des générations Ivy Bridge et Haswell, les processeurs Broadwell entreront en effet très prochainement en phase de production.

Comme on peut s'en douter, il s’agira d’échantillons envoyés aux partenaires industriels, en vue de la réalisation de tests de validation.

Intel DX1 Oregon 
Le site D1X dans l'Oregon ( cliquer pour agrandir )

Trois usines Intel seront affectées à cette production réduite et à la production de masse lors de l’entrée en phase commerciale : les sites D1X dans l’Oregon aux USA, Fab 42 en Arizona aux USA et Fab 24 en Irlande.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1161562
Et quand ils graveront en 1 nanomètre... L'étape suivante, ce sera quoi ?
Le #1161752
fred300 a écrit :

Et quand ils graveront en 1 nanomètre... L'étape suivante, ce sera quoi ?


processeur quantique

"L?ordinateur quantique, une réalité pour les chercheurs

L?ordinateur est cette grande armoire ci-contre qui va permettre aux scientifiques de se pencher sur les défis de l?informatique quantique pour faire avancer la recherche. On parle de ce processeur quantique depuis 2007, date de sa première démonstration publique (cf. « D-Wave présente son processeur quantique » contestée par certains académiciens à l?époque (cf. « Soupçon de fraude sur le calculateur quantique », mais confirmée par la NASA (cf. « La NASA vient au secours du calculateur quantique ».

Le processeur quantique traite des qubits, l'autre nom du quantum bit, qui peut être un 1, un 0 ou une superposition des deux. Le processeur en question est capable de traiter 128 qubits par cycle d?horloge, ce qui lui permet en principe d?effectuer des calculs extrêmement complexes en un temps record.

Un nouveau chapitre de l?histoire de l?ordinateur quantique

Dans la pratique, les utilisations sont encore très limitées, mais les chercheurs espèrent que la mise en service de la machine et son étude vont permettre de trouver des réponses aux défis soulevés par ce genre de système qui portent souvent sur la compréhension et la manipulation des phénomènes quantiques qui les régissent. L?ordinateur a été installé dans un laboratoire financé par l?Université, Lockheed Martin et une initiative du département américain de la défense."
Le #1161832
Oui après le sous le 1 nanomètres, on va entrer dans l'ordinateur quantique

Lien info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_quantique


Le #1161862
tonio1987fr a écrit :

fred300 a écrit :

Et quand ils graveront en 1 nanomètre... L'étape suivante, ce sera quoi ?


processeur quantique

"L?ordinateur quantique, une réalité pour les chercheurs

L?ordinateur est cette grande armoire ci-contre qui va permettre aux scientifiques de se pencher sur les défis de l?informatique quantique pour faire avancer la recherche. On parle de ce processeur quantique depuis 2007, date de sa première démonstration publique (cf. « D-Wave présente son processeur quantique » contestée par certains académiciens à l?époque (cf. « Soupçon de fraude sur le calculateur quantique », mais confirmée par la NASA (cf. « La NASA vient au secours du calculateur quantique ».

Le processeur quantique traite des qubits, l'autre nom du quantum bit, qui peut être un 1, un 0 ou une superposition des deux. Le processeur en question est capable de traiter 128 qubits par cycle d?horloge, ce qui lui permet en principe d?effectuer des calculs extrêmement complexes en un temps record.

Un nouveau chapitre de l?histoire de l?ordinateur quantique

Dans la pratique, les utilisations sont encore très limitées, mais les chercheurs espèrent que la mise en service de la machine et son étude vont permettre de trouver des réponses aux défis soulevés par ce genre de système qui portent souvent sur la compréhension et la manipulation des phénomènes quantiques qui les régissent. L?ordinateur a été installé dans un laboratoire financé par l?Université, Lockheed Martin et une initiative du département américain de la défense."


Concernant l'ordinateur quantique, on est loin du compte. Ce n'est pas un problème de technologie, c'est un souci de physique. Les chercheurs sont confrontés à la décohérence (je résume en gros : l'impossibilité de relire l'information stockée). Et ce problème est exponentiel en fonction du nombre de quBits traités. Selon moi l'ordinateur quantique n'est pas pour demain (à moins de stabiliser l'état d'excitation de certains atomes à température ambiante ou de trouver le moyen de travailler sur certaines formes cristallines).

Soit, selon mon avis, la bonne "gravure" actuelle restera encore LA solution pour pas mal d'années. Et le binaire est loin d'être jeté aux orties car cela impliquerait un changement radical et complet de tous nos OS et logiciels actuels. Descendre en gravure et le traitement parallèle est la voie la plus réaliste.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]