Intel : 3,5 milliards de dollars pour les technologies US

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel-logo

Intel lance un grand plan d'investissement dans les technologies US et de soutien à la création d'emplois, par l'intermédiaire de l' Invest in America Alliance.

Paul Otellini Intel logo proFidèle à sa politique de soutien à l'économie US, et un an après l'annonce de l'amélioration de ses usines de production aux Etats-Unis ( un programme de 7 milliards de dollars sur deux ans ), le fondeur Intel, par la voix de son CEO Paul Otellini, annonce  qu'Intel participera à un grand plan d'investissement de 3,5 milliards de dollars chargé de soutenir les technologies américaines et de soutenir l'emploi.

Dans un discours aux accents prophétiques ( " Rebuilding the Foundations of American Growth " ), le patron d' Intel annonce s'être rapproché de 24 fonds d'investissement pour investir collectivement 3,5 milliards de dollars sur deux ans dans des sociétés porteuses de croissance à long terme, comme les technologies IT, les biotechnologies ou les technologies " propres ".

Intel, via son propre fonds, investira 200 millions d'euros dans de nombreuses sociétés. La société indique avoir investi plus de 6 milliards de dollars sur les 20 dernières années en soutien aux entreprises et avoir réalisé plus d'un millier d'investissements dans des sociétés américaines.


Soutien à la création d'emplois pour les jeunes diplômés
Dans le même temps, en association avec 17 autres sociétés, l' Alliance Invest in America mettre en place les conditions permettant aux jeunes diplômés américains de trouver rapidement un emploi dans ces branches prometteuses.

" Les économies solides et résistantes sont le fruit d'une culture de l'investissement et d'une volonté d'innover. Il est indispensable de mener une politique claire et conséquente pour promouvoir l'innovation, l'investissement et le soutien aux start-up. Il y a des choses que l'industrie peut faire, et doit faire, indépendamment des programmes gouvernementaux ", explique Paul Otellini pour justifier sa démarche.

Les sociétés concernées s'engagent à augmenter le quota de recrutements chez les jeunes diplômés. Cela devrait représenter plus de 10 000 emplois créés dans des domaines de pointe très divers, d'abord bien sûr dans l'ingénierie et l'informatique mais aussi dans l'analyse financière, le marketing ou le management.

Il s'agit ainsi de conjurer les effets négatifs de la crise économique financière de 2008-2009 et de ne pas voir cette précieuse matière grise s'éparpiller vers d'autres continents ou être dilapidée vers des emplois sous-qualifiés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]